30/04/2015

Mots maudits

La France étant notre plus proche voisin, il est tentant de regarder par-dessus la haie pour voir ce qui se passe dans son jardin, et, à regarder la paille qui est dans son œil, on peut oublier pour un temps la poutre qui est dans le nôtre.

Ce qui frappe chez nos voisins, c'est leur sacralisation du mot, le mot devient la chose même et certains mots doivent être éliminés comme de la mauvaise herbe. Ainsi, certains départements ont souffert d'une appellation malencontreuse : d'Inférieure, la Loire est devenue Atlantique, la Seine Maritime. Lasses d'être Basses, les Pyrénées sont devenues Orientales. Le pompon revient aux Côtes-du-Nord, devenues Côtes d'Armor. Sauf qu'en celtique, « armor » veut dire « pays du littoral », c'est-à-dire la côte, les Côtes d'Armor sont les côtes de la côte, une bévue.

Seuls les Alsaciens du Bas-Rhin semblent s'accommoder de leur sort. Faut dire qu'ils ne sont pas tout à fait français, certains parlent même un dialecte teuton.

De même, en Basse-Saxe, et, plus grave encore, les Bataves, qui pourtant habitent un pays bas, et on ne sache pas que les habitants de ces pays se soient suicidés par déprime sémantique.

On aimerait savoir ce que pensent de tout ça les citoyens du Petit-Lancy.

11:40 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.