07/05/2015

En avant... Arche !

Comme ça, les juifs et les musulmans ne mangent pas de cochon, déclaré impur et porteur de maladies. On fera remarquer sur ce point que les autres cheptels peuvent être aussi atteints, le mouton peut avoir la tremblante, la vache, à l'instar de l'homme, peut devenir folle. Mais passons.

En même temps, les tenants de ces deux monothéismes tiennent pour parfaite la création de Jahvé

(alias Allah, faut pas se tromper !). C'est eux qui voient. Mais vu de l'extérieur, n'aurait-il pas été plus simple que le Créateur n'inclût pas ce maudit suidé dans la création, évitant ainsi le péché de ceux qui en mangent néanmoins. Inclure un animal haram dans une création, c'est soit de la perversité soit de la négligence.

Ou alors, s'apercevant de la bévue, il aurait fallu signaler à Noé, le navigateur malgré lui, qu'il y avait une petite correction à apporter à la liste, le verrat et la truie ne devraient pas y figurer. On a beaucoup à reprocher à Noé, (circonstance atténuante, il était un pochtron notoire), et on veut bien croire que le spirochète et le bacille de Koch se sont introduits clandestinement dans l'Arche dans les viscères d'un autre animal, mais le morpion, mâle et femelle, deux bestioles qui se sont multipliées farouchement et ont fait se gratter une bonne partie de l'humanité ?

Franchement, c'est pas un peu sadique ?

D'autre part, un philosophe un peu impertinent (Michel Onfray) fait justement remarquer que si tous les animaux ont été recueillis dans l'Arche, les végétaux, eux, n'y figurent pas, ce qui donne à penser. Bon, on sait depuis le lamentable épisode de Caïn et Abel, que Dieu (non, restez assis!) n'est pas végétarien, il loue l'offrande de l'éleveur Abel mais snobe Caïn le maraîcher venu avec son panier de légumes. Alors, Jahvéou et Allahou akhbar, j'ai mes doutes.

 

16:43 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.