21/05/2015

Un peu de tenue

Qu'est-ce que j'apprends en lisant une affichette ? Une femme agressée parce qu'elle portait le voile.

Je désapprouve l'agresseur, la violence ne sert à rien. Mais je désapprouve aussi la dame. Il m'est revenu une petite blague à peine drôle que j'ai dû pêcher enfant dans l'Almanach Vermot :

— Docteur, ça me fait mal quand j'appuie.

— Eh bien, n'appuyez pas.

On est en plein dans le sujet. Quand une musulmane se plaint d'être agressée quand elle porte le voile, quand un juif se plaint également quand il porte la kippa, la réaction doit être la même : ne les portez pas. Mais on connaît le refrain : dans la rue, je dois pouvoir m'habiller comme je veux, je n'ai pas à me soumettre aux règles liberticides de l'État. Ça, c'est le dit, mais le non-dit, c'est : je veux me soumettre aux règles liberticides de ma divinité, je ne supporte pas la liberté, je ne sais pas qu'en faire. Cette divinité, quel que soit le nom que vous lui donnez, commet en fait un abus de droit bien plus grave que celui d'un État terrestre.

Un rabbin célèbre (initiales J. C. mais nom connu de la rédaction) disait pertinemment que le contact avec la divinité se faisait entre les quatre murs du croyant et que la prière était une chose intime qui n'a rien à faire sur le bitume, suivez mon regard. J'ajoute que les signes religieux, c'est comme les pantoufles, ça se porte à l'intérieur. Les religions n'ont pas à être exhibitionnistes, on ne doit pas reconnaître un juif dans la rue, à moins qu'on ne lui colle une étoile jaune. Car il n'y a pas de type juif (non, restez assis) comme le prétendaient les scandaleuses caricatures nazies, vous savez, le nez crochu et le regard fourbe, il y a des juifs et juives qui ont le nez en trompette et qui vous regardent avec franchise. En tenant compte de tout cela, on évitera les pogroms et les Saint-Barthélémy. Et c'est quand même le but.

08:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Merci.
En totale harmonie avec votre vision, exprimée dans ce magnifique article.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 21/05/2015

Les commentaires sont fermés.