24/05/2015

D'abord une citation (modifiée)

« Ça ne sert à rien de sauter sur sa chaise comme un cabri en criant "l'islam, l'islam, l'islam". Parce que ça ne signifie rien et ça n'aboutit à rien.* »

Le problème avec les monothéismes (sur les autres religions, je ne me prononce pas, faute d'informations) c'est qu'ils sont des religions de scindés. Le judaïsme comprend les séfarades et les ashkénazes, avec des différences liturgiques et une antipathie réciproque. Les chrétiens sont soit catholiques, soit protestants, avec pour ces derniers une multitude de variantes (méthodistes, baptistes, anabaptistes, mormons, onanistes du septième jour, et queue de rat et queue de rat).

Et en islam, ils sont aussi deux – mais restez donc assis, Monsieur Ramadan !, vous savez bien qu'il y a les chiites et les sunnites, et lorsque vous nous prêchez que l'islam est une religion d'excellence, nous sommes en droit de vous demander duquel des deux vous nous parlez. On pourrait d'ailleurs poser la question à Allah lui-même :

Êtes-Vous chiite ou sunnite ? Ne serait-il pas temps que Vous fassiez votre coming-out ?

Parce que, je ne sais pas si Vous êtes au courant (mais oui, Vous l'êtes forcément, même si Vous habitez loin du champ de bataille), ça ferraille dur entre les (très chers) frères ennemis. Les couteaux sont tirés et toujours couverts du sang de l'ennemi. Si Vous pouviez, dans Votre très grande miséricorde, mettre fin au massacre, ça serait sympa.

D'autre part, il faudrait que monsieur Ramadan, qui voit la main du sionisme et du grand Satan américain partout, guidé qu'il est par l'antisémitisme diffus dans son livre de chevet, sache que l'antagonisme entre chiites et sunnites date de bien avant la naissance d'Israël et même de celle des États-Unis puisqu'il a commencé à la mort même du Prophète. En fait, il doit le savoir.

De profundis, mes frères.

 

* Le cabri du Général, tiré d'un discours fameux de Charles de Gaulle : « L'Europe, l'Europe, l'Europe... »

07:04 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

21/05/2015

Un peu de tenue

Qu'est-ce que j'apprends en lisant une affichette ? Une femme agressée parce qu'elle portait le voile.

Je désapprouve l'agresseur, la violence ne sert à rien. Mais je désapprouve aussi la dame. Il m'est revenu une petite blague à peine drôle que j'ai dû pêcher enfant dans l'Almanach Vermot :

— Docteur, ça me fait mal quand j'appuie.

— Eh bien, n'appuyez pas.

On est en plein dans le sujet. Quand une musulmane se plaint d'être agressée quand elle porte le voile, quand un juif se plaint également quand il porte la kippa, la réaction doit être la même : ne les portez pas. Mais on connaît le refrain : dans la rue, je dois pouvoir m'habiller comme je veux, je n'ai pas à me soumettre aux règles liberticides de l'État. Ça, c'est le dit, mais le non-dit, c'est : je veux me soumettre aux règles liberticides de ma divinité, je ne supporte pas la liberté, je ne sais pas qu'en faire. Cette divinité, quel que soit le nom que vous lui donnez, commet en fait un abus de droit bien plus grave que celui d'un État terrestre.

Un rabbin célèbre (initiales J. C. mais nom connu de la rédaction) disait pertinemment que le contact avec la divinité se faisait entre les quatre murs du croyant et que la prière était une chose intime qui n'a rien à faire sur le bitume, suivez mon regard. J'ajoute que les signes religieux, c'est comme les pantoufles, ça se porte à l'intérieur. Les religions n'ont pas à être exhibitionnistes, on ne doit pas reconnaître un juif dans la rue, à moins qu'on ne lui colle une étoile jaune. Car il n'y a pas de type juif (non, restez assis) comme le prétendaient les scandaleuses caricatures nazies, vous savez, le nez crochu et le regard fourbe, il y a des juifs et juives qui ont le nez en trompette et qui vous regardent avec franchise. En tenant compte de tout cela, on évitera les pogroms et les Saint-Barthélémy. Et c'est quand même le but.

08:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

15/05/2015

Sans blagues ?

Le monde entier s'organise pour aider les Népalais dans leur détresse. Ainsi, le Qatar va envoyer vingt hélicoptères pour atteindre et secourir les villageois perdus dans la montagne. L'Arabie Séoudite va mettre des médecins et chirurgiens à disposition pour soigner les nombreux blessés victimes du séisme.

Non, c'est une blague. Les pays du Golfe voudraient bien aider les Népalais, mais ces derniers ne sont pas musulmans... D'ailleurs ils n'aident personne. Les Qataris achètent en France des hôtels de luxe prospères et des immeubles de rapport (il faut prévoir l'assèchement des nappes pétrolifères), mais sont incapables d'un geste désintéressé. Je les crois avares, même s'ils sont assis sur un petit tas d'or (noir). La façon ignominieuse dont ils traitent les travailleurs étrangers le prouve assez. (Bravo la FIFA et ses dessous-de-...pelouse) En attendant, au Népal, c'est l'Occident honni qui se tape tout le boulot.

On apprend encore ceci : dans la cathédrale gothique de Katmandou miraculeusement épargnée aura lieu bientôt un grand concert comprenant la Neuvième, avec donc l'Hymne à la joie et la cantate BWV 29 de Bach, Wir danken dir, Gott, wir danken dir. (j'espère que l'allemand est connu de tous, parce que je ne vais pas traduire), les chœurs seront interprétés par des moines bouddhistes venus en voisins et amis. Seront présents, le Pape, le Dalaï-Lama et le président Hollande (lui adore voyager, c'est à se demander s'il est quelquefois dans son bureau.) On est en plein œcuménisme et c'est très bien ainsi.

Restez assis, c'est une deuxième blague. Que je sache, il n'y a pas de cathédrale gothique à Katmandou ; quant à chanter leur joie avec Beethoven, ça m'étonnerait, et pour ce qui est de remercier Dieu ? Sont pas masos.

Prions.

P.-S. : J'aime naturellement Jeanseb, mais je le préfère quand il composait et que le clergé avait le dos tourné. Les Suites pour orchestre, où on trouve (non, restez assis !) une badinerie qui nous donne deux minutes de bonheur terrestre, les Brandebourgeois et surtout cette somme du clavier que sont les Variations Goldberg (un juif ?).

Prions mes frères.

08:00 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | | |