05/10/2015

BAS LES MASQUES

Un des arguments les plus critiquables de ceux qui s'opposent à l'initiative sur l'interdiction du voile intégral, c'est celui du nombre : ça n'est pas parce qu'il y a quelques personnes qui le portent, il y en a quoi, une demi-douzaine dans toute la Suisse, qu'on doive faire une loi. Parce qu'à cette aune, on dira aussi que ça n'est pas parce qu'un enfant de temps à autre se fait déchiqueter ou défigurer par un chien méchant, il y en a quoi, pas même un par année, qu'on va légiférer sur les pitbulls. Vous voyez où ça mène. En France, où on n'a pas pris à temps les mesures nécessaires, les visages cachés ont proliféré et l'État est dans l'impossibilité de juguler le phénomène.

D'une manière générale, les religions n'ont pas à être exhibitionnistes, les signes religieux, c'est comme les pantoufles, ça se porte chez soi. Pas à l'école, n'en déplaise à Martine Brunschwig-Graf et au Tribunal fédéral, ni même dans la rue. On évite ainsi les pogroms et les saint-barthélemy. Lorsque Tarik Ramadan, dans une de ses déclarations péremptoires, déclare que l'État n'a pas à ordonner ce que le citoyen doit porter dans la rue, moi j'ajoute la religion non plus.

Ce n'est pas à la Loi de se soucier d'être compatible avec la religion, c'est à cette dernière d'être en conformité avec la Loi.

Prenons cet exemple. En 1874, le Conseil fédéral, dans une décision de sagesse, décrétait que, désormais, les protestants et les catholiques seraient enterrés dans le même cimetière, ce qui n'était pas le cas jusqu'alors. Il n'y a pas eu d'émeutes. Seuls les juifs avaient droit à être inhumés séparément, ce qui est paradoxalement une façon de s'autodiscriminer, sans étoile jaune. Et surtout d'enfreindre non la lettre de la loi, qui leur est favorable, mais son esprit. Les musulmans, nouveaux venus, réclament, sur le modèle juif, des carrés à eux. On en vient à cette situation aberrante que ces deux religions non chrétiennes demandent à cor et à cri (et quelquefois à coups) d'être traitées à égalité mais font tout pour se distancer sans se demander pourquoi on leur en veut.

On en arrive à la situation suivante :

Si je dis qu'en aucun cas je ne saurais être enterré à côté de la tombe d'un juif ou d'un musulman, on jugera cette demande comme discriminatoire, 'raciste', voire blasphématoire. Mais si un juif ou un musulman refuse d'être enterré en voisin avec la répugnante carcasse d'André Thomann, on m'explique qu'il s'agit d'une prescription religieuse et qu'il faut y donner droit. Allez comprendre !

Laisse les morts ensevelir leurs morts (Luc IX, 60).

14:00 | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook | | | |

Commentaires

A en juger par ta prose, le neurone est encore vif et tu es loin d'être enterré:-)!

Je t'attends dans tes oeuvres renouvelées de pince-sans-rire, comme jadis en cabine de commentateur et en direct à la TSR...

Écrit par : Jacques-André Widmer | 05/10/2015

Merci pour ce texte plein de bon sens.

Écrit par : norbert maendly | 05/10/2015

La "situation suivante" que vous donnez en exemple, n'est que le reflet de la réalité. Sous une forme ou une autre.
Mintenant, que les islamophiles et autres soumis aux religions usent de tous les sophismes possibles pour défendre leurs causes et attaquer la liberté de pensée et d'expression, qui ne saurait en aucun cas s'accommoder de la soumission à une religion ou une idéologie politique particulière, c'est tout à fait normal.
Ce qui l'est moins, et même pas du tout, c'est le nombre de naïfs occidentaux qui se laissent berner et se précipitent avec joie dans le piège qui les fera taire à tout jamais.

Écrit par : Mère-Grand | 05/10/2015

Hani Ramadan plombe l'atmosphère de la blogosphère. Votre texte est une respiration bienvenue.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 05/10/2015

Ah oui, excellent... j'en redemande!
Merci!

Écrit par : Bérénice | 05/10/2015

A ceux qui pensent que le nombre de femmes voilées en Suisse est hyper négligeable: Allez passer un weekend a Interlaken. Ok ce sont des touristes, pas des résidentes. Ça a néanmoins un côté un peu désagréable.

Écrit par : Eastwood | 06/10/2015

"Ok ce sont des touristes, pas des résidentes"

Donc, vous proposez de priver l'industrie touristique des clients qui lui restent ? Je doute que les touristes changent leurs habitudes juste pour venir en Suisse ; Ils changeront plutôt de destination.

Écrit par : Plouf Ploufovitch | 06/10/2015

Le problème est que si le coran recommande aux musulmans qui voyagent d'adopter les mœurs et coutumes des pays qu'ils visitent une fois les musulmans venus d'ailleurs naturalisés, chez eux, ils sont libres d'obéir au coran.

J'aime le titre de cet article BAS LES MASQUES et souhaite que soit imposée partout l'interdiction du port du voile intégral.

La burka, parlons-en, permet aux hommes de se faire passer pour des femmes ce qui en ce temps où djihadistes comme Ei promettent des attentats jusque dans nos pays: se présenter chacun, chacune à visage découvert s'impose.

Au point où nous en sommes... question de légitime défense.

Une fois les gens morts ou mutilés à vie il serait trop tard et l'apparition d'un ou d'une délégué/e de nos élites pour exprimer sa vive consternation, ainsi que celle du pouvoir (en l'occurrence d'"hésitant", d'"indécis" à "permissif")! ne consolerait de rien.

Écrit par : MB | 06/10/2015

"Je doute que les touristes changent leurs habitudes juste pour venir en Suisse ; Ils changeront plutôt de destination."
C'est cela la réciprocité: combien de touristes suisses en Arabie saoudite ?

Écrit par : Mère-Grand | 06/10/2015

"combien de touristes suisses en Arabie saoudite ?"

Je ne connais pas les chiffres, mais il me semble qu'il y en a pas mal. L'Arabie Séoudite est assez prisée comme destination. Pas autant que Dubaï, sans doute, mais je connais pas mal de monde qui est allé y passer une semaine ou deux.

Écrit par : Plouf Ploufovitch | 06/10/2015

Réponse à Plouf Ploufovitch :

Les touristes suisses se rendant en Arabie Séoudite en couple ont intérêt à avoir un certificat de mariage en règle sinon ils sont considérés comme adultères et soumis à des jets de pierre entraînant la mort (lapidation). S'ils louent une voiture, ça sera toujours monsieur qui conduit.
Et pendant la durée du séjour, ils sont privés de fendant. C'est eux qui voient.

Écrit par : André Tomann | 07/10/2015

Tres beau texte . Quand je voie des femmes portant le voile intégral , je m'intéroge sur leurs vies . Leurs armures imposées par la posséssivité de l'homme , comment font-elles pour l'accepter ? Je m'imagine affublée de ce mur de prison et regardant par une minuscule fenêtre, la liberté qui m'est interdite , je sent en moi une montée de révolte ,détruire ce mur .....mais avec quoi et l'aide de qui ?
Interdiire le voile aidera ces femmes en leurs démontrant que nous nous intéressons à elles
Il faut s'attendre , si l'inniative passe, d'être traité " d'intolérant" ou de "raciste " ces deux mots que l'on nous "crache" à la figure quand nous ne sommes pas d'accord avec leurs idéologies et leurs doctrines . Pour certains musulmans l'égalité s'arrête uniquement à eux et toutes autres penssés ou lois sont considérées comme des agréssions.

Écrit par : Lancoud Colette | 06/10/2015

Les commentaires sont fermés.