14/12/2015

UNE JUSTE COLÈRE

Je suis hors de moi, à cause du Tribunal fédéral. On croit que ces messieurs et dames siégeant à Lausanne représentent la sagesse juridique, la perfection du droit et qu'après leur juste décision on ne peut qu'acquiescer. Or, il n'en est rien. Une récente décision prouve, et cela étonne les crédules, qu'ils peuvent se tromper, avec des arguments ahurissants.

Il s'agit de l'interdiction d'interdire, selon le slogan imbécile de mai 68. Voici le détail :

Dans une école de Sankt Margrethen, canton de Saint-Gall, deux élèves musulmanes se sont présentées un jour en portant le voile. L'école leur a signifié que cela n'était pas autorisé, elle était soutenue par les autorités scolaires de la commune mais pas par les autorités cantonales. Pour faire court, en dernier recours, le Tribunal fédéral a autorisé le port de voile pour ces deux mam'zelles.

Arguments : l'interdiction empêche leur intégration. Et là, on se frotte les méninges devant cette absurdité. C'est justement parce qu'elle veulent porter le voile qu'elles montrent qu'elles ne veulent pas s'intégrer. M'enfin !

Ensuite, l'interdiction les empêcherait de fréquenter l'école pourtant obligatoire. Pas du tout. Si les parents les retiraient de l'école, ils se mettraient en infraction. Alors, envoi d'un gendarme (en uniforme, ça impressionne) pour leur signifier le montant de l'amende et les suites pénales éventuelles. C'est ainsi que cela devrait fonctionner et les juges de Mon Repos devraient le savoir après des années d'études. Quant au respect de leurs sentiments religieux, si ceux-ci se manifestent par un accoutrement folklorique qui ne leur est même pas demandé (si ce n'est par des parents obtus ou un imam fier de l'être), on peut n'en pas tenir compte.

Il est intéressant de noter que le seul juge qui demandait le maintien de l'interdiction était le juge UDC, un fasciste comme chacun sait.

Mais au-delà de ce zigzag juridique, il y a le problème du voile en lui-même. Le TF fait semblant de croire qu'il n'existe pas. C'est ce qui me met en colère. Certes, le cas de deux petites élèves est bénin. Mais il faut voir plus loin que le bout de son nez chaussé de lunettes roses : l'islam, cette religion qui n'en est pas une, nous envahit subrepticement. Dans certains quartiers des grandes villes françaises ou anglaises, l'invasion est achevée, le voile est partout et sont montrées du doigt celles qui ne le portent pas. Les États ainsi victimes ne peuvent que constater l'étendue des dégâts. Je l'ai déjà dit céans, la religion (ni les opinions politiques ou les orientations sexuelles) ne doivent s'afficher nulle part. Les heurts sont ainsi évités. Mécréants de tous les pays, unissez-vous !

 

Il est interdit d'interdire de fumer quand on fait son plein d'ess... BOUM !

14:00 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Toujours aussi excellent! Quelle verve! Félicitations!

Écrit par : Johann | 14/12/2015

inutile de hurler au loup et taper sur la lâcheté du TF en vain, mieux vaut trouver la sortie:

depuis 2011 le TF rejette la décision aux cantons, à leur souveraineté et à leurs constitutions respectives! et souligne que lui manque quelque "base légale nécessaire" (et ne statue pas au FOND) : son rôle,


"Le Tribunal fédéral assume, en définitive, un double rôle. Il lui incombe d’une part, en tant qu’autorité supérieure de dernière instance, de faire respecter la législation fédérale et de veiller à son application uniforme par les autorités inférieures (souvent des tribunaux cantonaux − il n’y a en revanche pas d’instance fédérale chargée de contrôler librement si le droit cantonal est bien appliqué car le Tribunal fédéral se limite à examiner si l’application du droit cantonal respecte le droit fédéral"

http://www.bger.ch/cahiers_conseil_constitutionnel_def_2005.pdf

Rappel,
La plus haute cour de Suisse s'est déjà prononcé sur le thème du voile islamique, mais son jugement concernant deux écolières albanaises à Bürglen (TG) n'avait pas de portée générale.

Le TF avait toutefois conclu qu'une base légale est nécessaire pour une interdiction du port du voile à l'école.

http://www.lenouvelliste.ch/articles/suisse/voile-islamique-a-saint-gall-le-cas-de-l-ecoliere-au-tribunal-federal-362377

dsl c'est pas drôle mais c'est mon approche via jurae

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 14/12/2015

Dix élèves lucernois se sont vu refuser l'accès à leur école parce qu’ils portaient des chemises de vachers. Le prof a considéré qu'elles représentaient un message raciste.
Le droit d’afficher sa religion à l'école a pris le dessus sur le droit d' aimer son pays. Ça promet !

Écrit par : norbert maendly | 14/12/2015

Le nombre de crétins (et de crétines) semble augmenter dangereusement en Suisse.

Écrit par : Mère-Grand | 15/12/2015

Il est loin le temps ou nous allions, avec mon ami Alain Monnier, acheter des chemises à Edelweiss au marché de Bulle. Aurions-nous pu imaginer qu'un jour cela nous ferait passer pour des xénophobes dans certains milieux de notre pays.

Écrit par : Mère-Grand | 15/12/2015

Non, je pense que le taux de crétins (votre euphémisme)est constant depuis les débuts de l'humanité.Il devait y avoir des cro-magnons bas de plafond. Mais jusqu'à récemment, on ne les prenait pas pour siéger au T.F. ou pour devenir une roille-gosse qui considère la chemise edelweiss comme un signe raciste.
Là on est dans un Q.I. très au-dessous de la moyenne.
Bien à vous.

Écrit par : andré thomann | 15/12/2015

Que ne feraient-il pas pour sauver le soldat dieu inconscient dans son bourbier.

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2015/12/15/sami-aldeeb-le-jihad-dans-lislam/

Écrit par : Pierre NOËL | 15/12/2015

"On croit que ces messieurs et dames siégeant à Lausanne représentent la sagesse juridique, la perfection du droit et qu'après leur juste décision on ne peut qu'acquiescer."

Parce que cet acquittement ne vous a pas mis la puce à l'oreille?!!!!!

"Tribunal fédéral: Un néo-nazi acquitté après un salut ...
www.lematin.ch/suisse/Un-neonazi-acquitte-apres-un-salut.../14246057
21 mai 2014 - Selon le droit suisse, le simple fait d'oser le salut hitlérien pour ... Le Tribunal fédéral (TF) a acquitté un néo-nazi, qui avait tendu son bras ...

Écrit par : Patoucha | 15/12/2015

Les commentaires sont fermés.