06/05/2016

VIVRE ENSEMBLE ? QUE VOUS EN SEMBLE ?

Lors d'un séjour d'études à Londres d'un collège genevois, les profs organisateurs avaient prévu pour le dernier jour d'aller au concert, histoire de terminer sur une note festive. Or, un des élèves déclara qu'il n'y viendrait pas, sa religion (vous pouvez deviner laquelle) lui interdisant la musique. Le règlement de ces séjours, mais aussi la simple politesse à l'égard des profs, faisait que la présence de chacun était requise, son refus posait donc problème.

L'attitude de ce petit con (dans les dix-sept ans) nous signale trois choses.

D'abord que le 'vivre ensemble', tant prôné par nos naïfs bisounours, il n'en avait rien à cirer. Il allait de son côté, à partir d'un certain point, il n'était plus l'être social que la communauté demande, il s'enfermait dans sa bulle musulmane.

Ensuite, cette satanisation de la musique, il ne l'a pas trouvée tout seul. Il ne l'a pas non plus entendue dans l'autobus, ou à la boulangerie. Il faut donc bien que ça soit à la mosquée. On se dit alors qu'une mosquée n'est pas un lieu seulement d'édification religieuse, peut-être même pas du tout, mais l'endroit où se fait le lavage du cerveau des jeunes, on y prêche sans doute la guerre sainte qui doit détruire nos sociétés occidentales mais aussi la haine de la beauté telle que nous la concevons, celle qui touche nos sens et cela est tout aussi grave, c'est la destruction de notre culture.

Dernier point. Sous le nazisme, on magnifiait la musique, pas seulement la militaire. Hitler était fou de Wagner, antisémite, il interdisait seulement Mendelssohn, sémite. Avec l'islam, c'est toute la musique qui est honnie. Il y a progrès mais négatif ! Nos bons prêcheurs musulmans, adeptes eux aussi du vivre-ensemble, vont couinant que si nous nous opposons à l'islam, c'est que nous ne le connaissons pas. C'est le contraire qui est vrai. Justement, je me suis renseigné, je me suis plongé dans le Coran et dans les hadiths (les faits et paroles du Prophète) et alors, Ô dieux hospitaliers, que vois-je ici paraître ? Des textes qui affirment qu'il faut m'égorger (je suis mécréant), d'autres qui disent que celui qui aura écouté une chanteuse aura du plomb versé dans ses oreilles. Me voilà bien !

On ne brûle pas les livres, c'est contraire à tous les principes de notre culture occidentale, une des toutes bonnes. Mais pour le Coran, j'hésite. Bien entendu, pour le musulman lambda, me zigouiller n'entre pas dans son programme mental immédiat. Mais c'est écrit dans son livre qu'il devrait le faire. Il y a donc un risque que je n'entends pas prendre. Et puis il y a cette musique haram. Tenez, pour le coup, je vais me mettre la neuvième sur la platine, car il y a encore de la joie (Freude).

 


Freude, schöner Götterfunken,
Tochter aus Elysium,
Wir betreten feuertrunken
Himmlische, dein Heiligtum. (Schiller puis Beethoven)

14:30 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Et la prochaine étape pour ce type d'élève: voyage d'étude accompagnés exclusivement d'enseignants musulmans , uniquement dans un pays islamique.?
Dans ce cas, il faudrait prévoir seulement un aller simple...

Écrit par : Exprof | 06/05/2016

On comprend mieux ce qu'a eu de sacrilège hier la tenue d'un concert dans l'amphithéâtre de Palmyre.

Islam, donc pire que le nazisme...

"Götter"... Argh! Paganisme! Mécréance! A mort cette musique du diable!

C'est toujours aussi agréable de vous lire! Bravo!

Écrit par : Johann | 06/05/2016

Ce texte devrait être envoyé à Berne pour réveiller leur esprit en berne!

Écrit par : Patoucha | 07/05/2016

Il y a longtemps que des voyages d'études à l'étranger sont annulés ou évités parce qu'un élève n'a pas de passeport valable. Tous ses camarades en sont donc privés sous prétexte du "vivre ensemble", qui est avant tout un moyen pour une minorité issue de l'immigration récente d'imposer sa loi à une majorité d'enfants du pays.
Cela paraît généreux, mais c'est surtout inutile et lâche.

Écrit par : Mère-Grand | 07/05/2016

"Il y a longtemps que des voyages d'études à l'étranger sont annulés ou évités parce qu'un élève n'a pas de passeport valable"
Ce ne serait pas un bon prétexte pour s'éviter une corvée particulièrement désagréable ? C'est de bonne guerre, d'ailleurs...

Écrit par : Géo | 07/05/2016

Ceux qui prônent le vivre ensemble n'ont jamais vécu avec des islamistes. Sinon ils sauraient qu' on ne vit pas avec eux, on se soumet. Qui parmi ces défenseurs du vivre ensemble a déjà vécu au sein d'une république islamiste tout en pratiquant une autre religion en vivant une autre sexualité en ayant d'autres mœurs que celles imposées ou tout simplement en s'expriment librement sur ces sujets. Personne. Ceux parmi nos dirigeant qui prône le vivre ensemble nous trompent avant même que de ce tromper eux même. Ils ne méritent plus notre confiance.

Écrit par : norbert maendly | 08/05/2016

Excellent billet.
La lâcheté, c'est aussi tous ceux qui sont confrontés à ce genre de comportements et qui les cachent soigneusement pour ne pas risquer d'avoir des ennuis ou que ça sorte dans les médias. Je suis convaincue que si l'on savait tout, l'étendue du mal et son extension alerteraient davantage les autorités.

Écrit par : Mireille Vallette | 17/05/2016

L'islam est un concept de conquête sur toute la planète. Ils n'ont pas les moyens intellectuels d'aller au delà sauf avec des dirigeants occidentaux, corrompus ou niais au nom du divin.

Ce fait qu'évoque Mr Thomann traduit la lâcheté de celles et ceux qui nous -forcent à vivre ensemble.

Ils n'ont pas été élus pour nous mentir à ce point et nous imposer l'islam d'une manière sournoise. La facture sera salée pour l'Occident, ne nous laissons plus berner par l'islam et ses adeptes qui avancent masqués en se fondant dans la foule des croyants.

La Suisse n'est plus épargnée par la corruption mentale et l'islamisation, ce qui prouve que le système à ses failles.

http://www.blog.sami-aldeeb.com/

Écrit par : Pierre NOËL | 17/05/2016

Les commentaires sont fermés.