27/05/2016

UNE DAME PRESQUE RAISONNABLE

Madame Saïda Keller-Messahli est d'origine tunisienne, musulmane, elle vit depuis de nombreuses années en Suisse où elle a épousé un citoyen de notre pays. Pour commencer, SKM est une stupéfiante polyglotte : langue maternelle arabe, français au riche vocabulaire et prononcé sans accent, dialecte alémanique si authentiquement juste qu'on le croirait prononcé par un Zurichois 'de souche', plus, si besoin est, le hochdeutsch également maîtrisé de façon exemplaire. Et cela non pas pour tenir un discours blablateur mais pour exprimer des opinions sensées et quelquefois (le plus souvent) dérangeantes.

Je l'écoutais récemment sur les ondes de Sottens* dans l'émission-interview de sept heures trente. Le sujet était d'abord la création d'un musée musulman à La Chaux-de-Fonds. Teneur de sa position : il faut peut-être se renseigner sur le financement de ce musée, les fonds venant de l'étranger et pouvant servir aussi à une pénétration d'un islam critiquable. Dans l'ensemble de ses interventions, radio et télévision, le discours est toujours le même et n'évite pas les sujets qui fâchent.

Florilège : le port du voile est le signe de l'obsession des musulmans du corps de la femme jugé impur ; le contrôle aux frontières est nécessaire, on doit vérifier que ceux qui veulent entrer chez nous n'ont pas des motifs négatifs ; en Allemagne, les mosquées doivent être surveillées, il s'y passe des choses inquiétantes (on croirait entendre l'ami Freysinger !) ; la situation des femmes en Tunisie (d'où elle revient) a empiré avec les extrémistes qui les briment, sous le régime policier de Ben Ali, au moins les femmes se sentaient en sécurité, ce qui ne justifie évidemment pas son régime.

Voilà donc un discours musulman qui tranche avec celui, rétrograde, d'un Blancho, avec celui tonitruant d'un Ouardiri et avec les prêches intégristes mais soporifiques de Hani Ramadan. SKM ne porte pas le voile, elle va cheveux au vent et rien ne la distingue d'une Suissesse lambda. Contrairement à la jusqu'au-boutiste Nadia Karmous dont la tenue la protège du froid même pendant la canicule.

Mais il faut que j'explique le 'presque' de mon titre. SKM est présidente d'un Forum pour un islam de progrès. L'intention est bonne mais est-elle réaliste ? Si on considère que le Coran est immuable et ses préceptes valables jusqu'à la fin des temps (date non encore fixée), l'islam ne peut dès lors pas progresser et doit rester ce qu'il est. On se heurte donc à cette impossibilité : supprimer du Coran tous les passages qui enjoignent au musulman pur et dur de tuer les mécréants où qu'il se trouvent et aussi les descriptions sadiques de l'enfer. SKM doit les connaître, ces versets monstrueux. Comment peut-elle s'en accommoder ? Je suis toujours surpris de constater que ceux qui croient en Dieu se sentent obligés d'adhérer à une religion qui leur demande des choses pas possibles. Serait tellement plus simple et moins contraignant de prier tout seul, et sincèrement si ça se trouve. Et plus besoin alors de rémunérer les prêtres, de quelque dénomination que ce soit, et les privant ma foi ainsi d'un gagne-pain facile mais abusif.

 


*C'est ainsi qu'on disait dans mon jeune âge, et aussi Beromünster et Monte Ceneri. Ce n'est pas maintenant que je vais changer de vocabulaire.

 


Oh ho, fit-il en lui-même et en portugais, car il parlait indistinctement les deux langues.

14:30 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Aujourd'hui, dans "les beaux parleurs", le jeune excité gauchiste de service nous serinait son exaspération d'entendre le discours alarmiste de l'UDC sur l'islam. On lui dira qu'il n'y a de loin pas que l'UDC qui se méfie de cette "religion" (née de la nécessité pour les Arabes d'avoir un dieu qui parle leur langue et qui serve leurs ambitions de conquête, et surtout d'idéologie de combat contre leurs ennemis de toujours : les Juifs...).
On lui dira aussi qu'il faut être bien aveugle pour ne pas voir que :
- les Musulmans sont d'abord musulmans avant d'être citoyens, la loi de leur dieu passant avant les lois civiles...
- les femmes sont considérées par eux comme des personnes de moindre importance que les hommes.
- l'apostasie est toujours condamnée de mort par les musulmans, qu'ils soient "modérés" (!) ou non...
Et ce type se prétend de gauche...

Écrit par : Géo | 29/05/2016

" le jeune excité gauchiste de service "

Un lien? Un nom?

Écrit par : Johann | 30/05/2016

Ne serait-il pas grand temps que tu prisses l'habitude de t'adapter à la novlangue au lieu de te figer, telle la femme de Loth, dans des usages qui risquent de te valoir des ennuis et même un lynchage....En effet, la "tête de nègre (en allemand Negerkuss ou Mohrenkopf), les femmes "stériles", les " aveugles" et les "clandestins" sont devenus respectivement des " boules meringuées au chocolat","des femmes "infertiles" , des "malvoyants" et des "réfugiés". Quant à nous autres europhobes on persiste à nous coller l'étiquette moins hérétique d'"eurosceptiques". A bientôt pour ma prochaine leçon de novlangue, face à face,si tu le veux bien:-) !

Écrit par : Jacques-Amdré Widmer | 30/05/2016

Il faut toujours avoir le courage de ses opinions et se fiche du qu'en dira-t-on. Faire l'autruche c'est entrer dans leur jeu!

Une europhobie, non par peur, mais par détestation de la dictature de l'UE qu'il faut combattre sans peur.

Écrit par : Patoucha | 01/06/2016

De fait. Aucune des meilleures intentions ne suffira jamais, à SKM comme au plus "modéré" des prêcheurs d'un islam "progressiste", à passer outre ce fondement de leur religion:

C'est l'obligation de croyance. dans l'islam, par dessus toutes autres croyances.
qui impose la foi dans l'islam, comme unique voie
- sous peine de sombrer dans la mécréance
- qui exclu les non-croyants de la solidarité collective, du monde des vivants respectueux


cf. le pamphlet du frère Ramadan du jour, qui reprend le prêche de son grand-père Hassan al-Bannà, fondateur des frères musulmans, réfugié bénéficiaire du droit d'asile suisse alors qu'il était poursuivi pour assassinats (cet aimable et doux islamiste) dans son pays (Egypte):

"C’est ainsi qu’est la vraie foi : le croyant ne craint personne quand il défend la vérité et le droit, sinon Dieu. A ses yeux, le monde s’amenuise jusqu’à ce qu’il n’ait pas même la valeur d’une rognure d’ongle contre une parole de vérité. Êtes-vous donc croyants ?"


Forcer l'intégration de l'islam en Europe = le droit d'asile à contre-sens.

cf. l'interview du Dalai-Lama au Faz,

L'Europe ne peut pas intégrer en nombre illimité, des flots ininterrompus de migrants musulmans provenant du monde entier. Les populations musulmanes ne peuvent pas s'intégrer dans nos cultures républicaines

"Europe cannot become an Arab country"
"Germany is Germany. There are so many that in practice it becomes difficult."

"From a moral point of view, too, I think that the refugees should only be admitted temporarily"

"The goal should be that they return and help rebuild their countries."

http://www.faz.net/aktuell/politik/dalai-lama-tenzin-gyatso-im-interview-zur-fluechtlingskrise-14260431.html


Si les mots ne sont que des mots, les intentions elles, subsistent, de génération en génération: des intentions familiales, 3 générations de Ramadan en fondé une multinationale.

Écrit par : divergente | 02/06/2016

Les commentaires sont fermés.