14/06/2016

UN PEU DE PUDEUR

Comme ça, Hani Ramadan s'est pointé dans une classe d'adolescent(e)s pour y parler d'islamophobie (il est contre). Cet épisode a déjà fait l'objet de nombreux commentaires. J'y ajoute ma propre réflexion.

Mais d'abord, pour nettoyer le terrain, l'islamophobie. Dans l'usage qui en est fait partout, le terme est impropre, la phobie est une peur irrationnelle qui va jusqu'à être passible de la psychiatrie. La peur des araignées, l'arachnophobie, est déraisonnable, ça n'est pas la petite bête qui va dévorer la grosse.

En revanche, notre peur de l'islam n'a rien de pathologique. Elle est fondée sur des textes, des déclarations, des comportements. Celui justement de notre imam : Hani Ramadan est tricard de l'Instruction publique de notre canton ; il lui est désormais interdit de paraître devant une classe ; rapport à une déclaration qu'il avait faite, on se souvient du motif, sur la lapidation ; à l'heure qu'il est, il est encore incapable, à l'instar de son frère Tarik et de quelques musulmans 'officiels' en Suisse, de déclarer que la lapidation est une chose abominable. Il se contente de dire avec force qu'elle est inapplicable, ce qui est d'ailleurs faux puisqu'elle est en vérité appliquée dans plusieurs pays. Son affirmation lui avait à l'époque valu une remise en place de la part de Manon Schick, la valeureuse présidente d'Amnesty, section suisse. Ce qui ne l'a pas démonté pour autant.

C'est donc parce qu'il a bravé cet interdit que notre hostilité à l'égard de certains musulmans se manifeste. Il ne peut s'en prendre qu'à lui-même. Avec un peu de pudeur, il aurait pu refuser de répondre à l'invitation de cette prof, mais en islam, la pudeur, c'est uniquement pour les femmes qui doivent la pratiquer pour échapper à la boulimie sexuelle des mâles. Pour les hommes, le culot (la chutzpah, mot hébreu !) est admis.

Dans le cas de H.R., il y a encore d'autres motifs de réticence : son antisémitisme obsessionnel, (habilement caché sous le vocable d'antisionisme, il ne prononce ni n'écrit jamais le mot 'juif') ; ses propos grossiers sur les femmes ; son adhésion sans réserves au Coran. Il ferait sans doute sienne la parole d'un calife qui disait qu'il faut brûler tous les livres, s'ils contredisent le Coran, ils sont nuisibles, s'ils l'approuvent, ils sont inutiles.

À propos du Coran, je ne peux pas résister à vous citer XXXVI, 40 de ce livre dépassé :

Le soleil ne peut rattraper la lune, ni la nuit devancer le jour. Chacun d'eux vogue dans son orbite.

L'orbite du soleil ? Il tourne autour de la terre ? Ce qui a manqué à l'islam, c'est à un moment donné un Galilée. Tant mieux si H.R. se contente de cette donnée obsolète.

Quant à la prof qui a invité notre orateur, elle ne doit pas avoir grand-chose sous la coupole pour ne pas savoir tout ce qui précède et qui est de notoriété publique. Aux innocents les têtes vides.

 


Eppur si muove !

18:27 | Lien permanent | Commentaires (14) | |  Facebook | | | |

Commentaires

HR veut le châtiment du coupable - objectif cathartique existentiel de cette famille des fondateurs des frères musulmans.
HR n'existe que dans l'opposition qu'il provoque, produire l'effet destructeur de la colère est l'un de ses leviers.
Cet homme est addict à son rôle - toute pudeur en est exclue.

on se demande si l'imam HR applique la stratégie du double-jeu d'Erdogan, qui ne veut surtout pas entrer dans l'UE - tout au contraire ne veut que profiter de sa position de force géo-stratégique - mais brandit le refus UE de l'entrée turque dans l'UE comme levier de chantage


HR y distille en continu son besoin de destruction de la société qui l'entoure, y nourrit une guerre de séparation entre croyants et non-croyants, attaque les musulmans sur leur croyance - qu'il met en doute à l'ouverture du jeûne, en exhortant à l'exclusion, par les "vrais croyants" (comprendre les islamistes), des non-croyants (comprendre: les autres, les mécréants, soit l'ensemble de la société civile..)

pendant que les pontes d'Arabie Saoudite, sur la pente déficitaire de leur vie de rentiers, en quête d'1 image à se refaire, viennent taper sur les doigts des islamistes de la Grande Mosquée de Genève,
HR en roue libre sur blog-TdG: libre expression de complaisance?

Écrit par : divergente | 15/06/2016

On apprend que le sinistre était interdit de présence dans les écoles genevoises. Cependant il a passé outre cette injonction.

http://micheleroullet.blog.tdg.ch/archive/2016/06/16/deux-euros-pour-soutenir-hani-ramadan-276995.html

"Par ailleurs sur l’événement qui nous intéresse, Hani Ramadan savait parfaitement qu’il n’avait pas le droit d’aller donner une “conférence” ou de s’exprimer dans une école publique de Genève. Si l’enseignante l’ignorait, lui qui a signé un accord avec le DIP (avec espèces sonnantes et trébuchantes) devait respecter sa parole !" (Michèle Roullet | 16/06/2016)

http://micheleroullet.blog.tdg.ch/archive/2016/06/11/toute-une-scene-au-creux-d-un-coquillage%C2%A0-276844.html

Rappel de la loi sur l'instruction publique:

"Il est en effet interdit pour un représentant d’une religion d’intervenir dans l’enceinte scolaire. Même les cours de catéchisme, hors des heures scolaires, qui un temps assez lointain pouvaient être donnés dans des locaux scolaires, ne sont aujourd’hui plus autorisés. Cet interdit se trouve dans :
La loi sur l’instruction publique C1 10
Art. 11 Respect des convictions politiques et religieuses
1 L’enseignement public garantit le respect des convictions politiques et religieuses des élèves et des parents.
2 A cet égard, toute forme de propagande politique et religieuse est interdite auprès des élèves.
3 Les enseignants ne doivent pas porter de signe extérieur ostensible révélant une appartenance à une religion ou à un mouvement politique ou religieux." ( Michèle Roullet | 13/06/2016)

Écrit par : G. Vuilliomenet | 18/06/2016

Et l'enseignante qui l'a invité ? Comment peut-elle à ce point ignorer la vie, les lois, les principes et les meurs de notre canton ?

Écrit par : Mère-Grand | 18/06/2016

Elle allonge la liste des islamo-gauchistes. Son admiration pour HR aurait-elle des connotations antisémites?

Écrit par : Patoucha | 18/06/2016

Patoucha:
Sait-on jamais.

Écrit par : andré thomann | 18/06/2016

"Sait-on jamais"

Oui....

Je posais la question avec une certaine certitude...Comment appelle-t-on cette tournure de phrase.... Merci Professeur! lol

Écrit par : Patoucha | 18/06/2016

"dans une classe d'adolescent(e)s pour y parler d'islamophobie"
Si c'était effectivement le thème abordé, alors oui, il n'y a plus le respect de la neutralité, mais une propagande à sens unique.

" il ne prononce ni n'écrit jamais le mot 'juif'"
Vous êtes sûr? (A 1 minute 10"):
http://www.dailymotion.com/video/xb7s6l_tariq-et-hani-ramadan_news

http://www.europe-israel.org/2014/04/antisemitisme-tout-le-malheur-provient-des-juifs-et-de-la-barbarie-sioniste-a-declare-hani-ramadan-frere-de-tariq-au-congres-de-lu-o-i-f-au-bourget/

HR et son idéologie totalitaire (à partir 4'10") [="globale" dans la novlangue musulmane]:
http://www.dailymotion.com/video/xbjdou_caroline-fourest-rencontre-hani-ram_news

Et le hamas pas un mouvement terroriste (idem 3' 30").

Écrit par : Charles | 18/06/2016

J'ai vu ces vidéos!

HR est à vomir dans sa quête à perpétuer cet antisémitisme de grand-père à fils et petits-fils! Israël lui est resté en travers la gorge qu'il en étouffe donc!

Les chiens ne font pas de chats!

On devrait croiser la truie avec un mouton, afin d'épargner l'égorgement sauvage en public de ces gentils animaux!

Écrit par : Patoucha | 18/06/2016

Bonsoir M. Thomann,

Je n'ai pu répondre à Daniel, et l'envie me démange aujourd'hui de le faire au vu de son commentaire chez J-N Cuénod:
Jo Cox tuée: qui jette du feu sur l’huile ?

MAIRES D'AUJOURD'HUI, MAIRES D'ALORS : Commentaires fermés.

"Je ne sais pas vous, mais moi, j'aurais horreur qu'ils me décapitassent."
"Oui moi aussi. Mais plus encore ce qui me choque, c'est le fait qu'ils le fassent avec des autres, sans que personne ici, surtout parmi les responsables politiques, réagisse réellement avant que l'horreur ne se manifeste chez nous en Europe."

Il n'est pas choqué que "ses protégés arabes de "Palestine" le fassent aux civiles israéliens: Des assassinats aux couteaux, des voitures bélier qui foncent sur les arrêts de bus, et descendent pour les achever au sabre, des égorgements dans les bus, égorgement d'une famille entière dans son sommeil, dont 3 enfants en bas âge et un bébé, d'une fillette de 5 ans, son crâne fracassé contre un rocher - père égorgé sous ses yeux - de la jeune fille égorgée par le chauffeur du taxi qu'elle a pris pour ne pas manquer le rv avec la société qui devait l'engager. Etc, etc...:

""Vous oubliez parmi toutes ces dénonciations celle relative non seulement l'Etat d'Israël, sinon aussi à une grande partie de la population appartenant à cet Etat qui a non seulement un discours de haine sinon une démarche de violence envers une population sans défense et occupée militairement depuis des décennies."

Écrit par : Daniel | 17/06/2016 :

Cependant j'ai du mal à croire que votre critique ne s'étende pas à tous les musulmans. Alors peu importe en quoi la médaille est faite. C'est la même chose.

Écrit par : Daniel | 22/05/2016

"@ Mireille Vallette: Moi l'impression que j'ai, c'est qu'en réalité vous vous en fichez complètement de l'antisémitisme (primaire, secondaire ou autre). Je pense même que si vous étiez née aux débuts du siècle passé, vous auriez été une fervente partisane de l'antisémitisme ambiant de l'époque."

Écrit par : Daniel | 27/05/2016

Qu'il perpétue aujourd'hui! Médaille double face du nazisme qui le fait se projeter sur Mireille Vallette!

Écrit par : Patoucha | 18/06/2016

« Dans le cas de H.R., il y a encore d'autres motifs de réticence : son antisémitisme obsessionnel…»

La particularité de l’ « antisémitisme » de Hani Ramadan par rapport à celui en grande vogue dans la vieille Europe les siècles passés et dont des traces non négligeables restent encore bien présentes, en particulier chez des gens de générations anciennes et aussi dans des cercles cultivant de nationalismes extrêmes et d’extrême droite, est que Hani Ramadan est musulman sunnite et lui, se reconnaît dans la « nation musulmane » (et donc pas une nation européenne), forcément sunnite, car seule authentique à ses yeux. La population palestinienne étant dans sa grande majorité sunnite, elle fait, pour lui, partie de cette « nation ». Voilà l’origine de son « antisémitisme ». Si celui-ci est aussi vil que le « bon vieux antisémitisme » qui était pratiqué dans nos bonnes vieilles contrées européennes, son potentiel de dangerosité est moindre.

L’hypocrisie étant une de « vertus » très répandues et fortement ancrées en particulier chez certains gens, il présente bien aujourd’hui chez beaucoup de ces gens (comme c’est facile !), de dénoncer les « antisémites ». La plupart ce sont des gens qui probablement sont secrètement antisémites et/ou l’auraient été très ouvertement et avec beaucoup de conviction si les conditions seraient les mêmes que celles qui le furent dans un passé pas très lointain.

Les européens s’attaquaient à leurs propres nationaux par le seul fait qu’ils étaient juifs. En Palestine ce sont des gens venus d’ailleurs qui s’en prennent aux gens du pays qui en retour ne peuvent que détester ces nouveaux arrivants.

L’extrême droite est bien celle qui a le pouvoir dans l’Etat israélien depuis bien longtemps et cela forcement avec le consentement de la population électrice. Mêmes causes, mêmes effets. Le nationalisme israélien ne peut produire que le même genre de haine que tout autre nationalisme extrême envers ceux qui s’opposent, envers ceux qui sont considérés comme un obstacle à la « Nation ». Ce sont des ennemis à abattre. Au sens réel. C’est bien la cruelle ironie de l’Histoire, que des gens qui ont été persécutés par ces causes, se laissent séduire à agir de la même manière oubliant et/ou ignorant leur histoire. Ce n’est même plus leur histoire. Ils ne font qu’obéir à leur misérable nature humaine.

Les gens oublient facilement qu’ils appartiennent au genre humain en premier et seulement ensuite à son groupe quel qu’il soit. Ils sont obnubilés par leur supposé appartenance ethnique au point d’oublier que celui à qui s’en prennent est un être humain comme eux. C’est bien cette oubli qui produit les injustices et les drames humains les plus monstrueux. L’Histoire est là pour le confirmer.

« Patoucha » est bien une de ses personnes obnubilées. Elle n’a que l’insulte comme seule expression. Expression de haine bien sûr.

Écrit par : Daniel | 19/06/2016

Bla bla bla marre du réchauffé propagandiste que vous servez depuis des années. Changez de régistre!


C'est tout pour le moment!

Écrit par : Patoucha | 19/06/2016

@ Patoucha,

pourquoi n’interpellez-vous pas la CICAD si prompte à s'en prendre au Suisse de souche qui fauterait?

Y-aurait-il deux poids-deux mesures dans la manière d'aborder l'anti-sémitisme à la CICAD ou les propos des Ramadan ne seraient que trop subtilement antisémites pour pouvoir faire l'objet d'une plainte?

Écrit par : G. Vuilliomenet | 19/06/2016

Je ne suis pas de la CICAD! Posez lui donc la question?! J'ignorais que vous partagiez les mêmes idées que HR.

Écrit par : Patoucha | 19/06/2016

Le Charles 05 cautionne l'attentat d'Orlando en utilisant un double langage:

"Bien qu on on ne peut justifier nullement son acte,"

""Si vous étiez à sa place auriez vous haï ce que les USA"

Ce commentaire, et surtout ces dernières lignes, est à poster sur tous les blogs! - ET JE TIENS MES PROMESSES!

Écrit par : Patoucha | 19/06/2016

"Bien qu on on ne peut justifier nullement son acte, avez vous pensé à ce que les USA avaient fait en Afghanistan comme horreur? Si vous étiez à sa place auriez vous haï ce que les USA ont fait depuis 220 ans comme guerres et massacres dans le monde entier et dans le cas échéant en Afghanistan?"

Écrit par : Charles 05 | 13/06/2016

ndependanceetverite.blog.tdg.ch/archive/2016/06/12/fusillade-d-orlando-c-est-l-etat-islamique-l-islam-lui-n-y-e-276858.html

Écrit par : Patoucha | 20/06/2016

Les commentaires sont fermés.