16/12/2016

MASSACRE À LA CORANEUSE

C'est encore une fois arrivé, une église copte en Égypte a subi une attaque à la bombe, faisant 24 morts et encore plus de blessés. On se perd en conjectures quant à l'identité des bombardiers. Pour moi, cela ne fait aucun doute, ce sont encore une fois les fous d' A.L.L.A.H, soit l'Amicale Ludique des Libres Athées Humanistes. Vous savez ce que sont les athées, des êtres sanguinaires, mus par une laïcité féroce, assoiffés de sang et capables de tout.

Ah, parce que vous suspectiez d'autres agents ? Allons, allons, ne mélangeons pas le mercure avec un autre métal, je veux dire pas d'amalgame. En pensant ainsi faux, vous êtes en contradiction avec Achère (Hani Ramadan) qui dans un sermon de 56 minutes nous explique comment les musulmans doivent gentiment traiter les non-musulmans. Achère est un orateur de fond, comme on dit un coureur de fond, une heure d'horloge ne lui fait pas peur. Il développe son sujet avec force citations du Coran et des anecdotes dont le héros est le razul, le Prophète. Ainsi lors de l'accusation d'un juif par un musulman, Mahomet donna raison au juif, oui bien, l'accusation s'étant révélée fausse. C'est une histoire édifiante qu'on pourrait raconter le soir de Noël (mais qu'est-ce que je dis là ?). En gros, ce sermon nous dit qu'en islam, il est fait abstraction des races et des religions, tous égaux, par la barbe du Prophète ! La preuve, au pèlerinage de la Mecque, il y a un grand brassage de populations venues de partout, on ne fait pas de distinctions, tous sont acceptés. Welcome to all et Salam Aleikum. Sauf que dans son enthousiasme, Achère oublie de préciser que le lieu saint de l'islam est réservé aux seuls musulmans. Il ferait beau voir que des mécréants y pénétrassent. Un musulman peut, avec ou sans bombe, pénétrer dans une église copte, mais l'inverse n'est pas possible.

Autre oubli de notre bonisseur, le statut de dhimmi destiné aux non-croyants. C'est quoi, ça ? C'est leur obligation de payer une taxe qui les protège. Ça se passe ainsi :

« Vous allez payer, et ainsi, vous êtes protégés. »
« Protégés contre qui ? »
« Contre nous, si vous ne payez pas, nous vous tuons. »

Pour tout vous dire, je ne crois pas beaucoup à ces ramadaneries. Achère fait la part belle aux passages du Coran et des hadiths qui l'arrangent. Mais il reste muet sur les versets qui enjoignent le (vrai) musulman de trancher la margoulette aux mécréants dont je suis le triste exemple. (Sourate IV, verset 89). Qui me dit que ce fanatique tranquille ne serait pas capable, dans une Suisse qui serait devenue terre musulmane comme Allah le souhaite, de passer à l'acte pour accéder à un paradis musulman auquel il croît fermement. Il y a trop d'omissions dans ce pieux discours pour qu'il ne soit pas un objet de crainte pour ceux qui pourraient être des victimes potentielles de cette religion qui n'est ni d'amour, ni de paix, ni de tolérance.

 


Voici Noël, ô douce nuit, l'étoile est là, qui nous conduit. (Chant populaire d'un des monothéismes.)

10:00 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Achère nous prend pour des politiciens.....

Écrit par : Patoucha | 17/12/2016

Nous payons déjà la dime pour ne pas avoir à nous disputer avec les "conqucorants" notre lâcheté ne nous épargnera pas la confrontation ou la soumission.

Écrit par : norbert maendly | 19/12/2016

Les commentaires sont fermés.