03/05/2018

DE BONNES LECTURES

Vous serez bien sûr d’accord avec moi pour considérer le Coran comme une bonne lecture, d’abord pour les musulmans, elle leur permet de fortifier leur foi, puis pour les non-musulmans qui vont y trouver de quoi alimenter leur haine. Sauf que de nos jours, il semble qu’on lise peu. Quelques mangas peut-être. Mais rien qui pourrait inciter à la réflexion.

Certaines cultures, à ce que j’ai pu voir, paraissent lire plus que d’autres. Aux Pays-Bas, mais aussi en Pologne, il y a des stands de livres en pleine rue, ils sont bien achalandés. Mais lisent-ils le Coran ? J’ai des doutes en tout cas pour les lecteurs d’ici. En ce qui concerne les musulmans, les mécréants, n’en parlons pas, ils continuent à gazouiller que l’islam est une religion comme une autre et qu’il faut en respecter les dogmes et les simagrées.

Quoi ? Les musulmans ne liraient pas le Coran ? Voyons Thomann ! Il leur en fait une obligation. Pourtant deux faits me confirment dans mes soupçons. Lors de mon séjour en clinique, j’ai été en conversation d’abord avec une musulmane tunisienne, pratiquante selon ses dires. Je lui demande si elle a lu le Coran. Affirmatif. Je la titille un peu : y avez-vous lu qu’un vrai musulman, il est de son devoir de tuer un mécréant comme moi ? C’est pas possible, ça n’est pas dans le Coran.

Je lui montre dans ce Coran qui me suit partout le passage en question :

Après que les mois sacrés se seront écoulés,
tuez les polythéistes partout où vous les trouverez… (Sourate IX, 5)

C’est donc clair. Ma musulmane regarde la page mais ne lit pas le passage dérangeant.

C’est le problème des musulmans propres sur eux, ils ne veulent pas savoir, pas être confrontés à l’inacceptable, alors que les talibans et consorts en font un usage enthousiaste.

Avec un musulman cette fois, cet échange :

— Le Coran contient des passages violents, ainsi cette permission, cet encouragement à frapper sa femme…
— Pas la bonne traduction, moi j’ai simplement réprimander

Ben voyons ! Suffit d’avoir le bon texte ad usum delphinum, à l’usage du bon peuple.

À mettre en parallèle avec les réponses de cette pécore, candidate verte au Grand Conseil genevois. Lorsque Mireille Vallette lui met sous le nez des passages choquants du Coran, elle répond qu’elle n’a pas ça et qu’elle n’a pas les mêmes sources. Et d’ajouter sans vergogne : l’islam a aboli l’esclavage, ce qui est faux puisqu’il est encore pratiqué de nos jours en pays musulman et que le Coran autorise un croyant friand de variété à prendre du bon temps non seulement avec ses épouses (4) mais aussi avec ses esclaves. C’est donc un gros mensonge que profère cette dame. Mais plus c’est gros…

L’abolition de l’esclavage, c’est par exemple la France en 1848, suivie des États-Unis.

Les électeurs genevois voudront bien biffer le nom de cette menteuse (ou ignorante), trop c’est trop. Elle s’appelle Sabine Tiguemounine.

Le président Lincoln, qui abolit l’esclavage dans son pays, fut assassiné par un Sudiste à la sortie d’un théâtre. D’où cette blague cynique qui ne peut être qu’américaine :

Apart from that, Mrs Lincoln, how did you like the play ?

21:31 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Le mensonge nommé également taqiyya est une arme à disposition des croyants musulmans. C'est autorisé en islam pour la conquête de la planète même en se fondant dans la foule. (encyclopédie histoire Larousse 1999) Vous avez raison de donner l'identité de cette islamique, -soldate et -sournoise.
S'informer sur la réalité de l'islam est obligatoire afin de ne pas se faire avoir.
Surtout, ne pas faire comme la plupart des politiciens, qui écoutent bêtement les imams de leurs bleds.

Ne pas écouter les gens n'ayant rien lu raisonnant avec des sentiments personnels, en aucun cas avec une lecture ou une information appropriée des textes.

Les anacondas, couverts de végétation fleurie dans le marigot, restent invisibles mais bien présents. Ils attendent le bon moment....

https://blog.sami-aldeeb.com/2014/01/17/fatrasies-coraniques/

http://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/

Alain Jean-Mairet https://static.ripostelaique.com/wp-content/themes/rl/assets/images/Banniere1000b.jpg

Écrit par : Pierre NOËL | 04/05/2018

Suite au billet de Mireille Vallette sur l'antisémitisme intrinsèque en islam

http://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2018/04/24/manifeste-contre-l-antisemitisme-comment-devier-le-missile-291714.html

une de ses lectrices a commenté et a poussé ce coup de gueule:

http://www.vigilanceislam.com/index.php/archives/833-coup-de-gueule-le-coran-et-sa-traduction

Nous ne pouvons que lui donner entièrement raison.

Pierre Noël rappelle ce qu'est la takyia (le mensonge légalisé, institutionnalisé en islam). Souvenez-vous de l'image que nos Anciens avaient des Arabes, curieux, non? Les Oubrou et compagnie continuent d'utiliser le mensonge, portant vous avez encore des bobettes et des bobets pour continuer de croire à leurs sornettes, n'est-ce pas tata Martine?

Écrit par : G. Vuilliomenet | 04/05/2018

Les commentaires sont fermés.