DANS UNE SAINE DÉMOCRATIE…

Imprimer

Ce sont quatre mots issus d’une bafouille de Hani Ramadan que la Tribune a publiée. Que H.R. connaisse la démocratie, c’est évident puisqu’il profite de ses avantages, dont celui, précieux, de la liberté d’expression. Mais dans son for intérieur, il la déteste. Dans démocratie, il y a demos, le peuple, la plèbe, la foule inculte, la racaille, et c’est ça qui déciderait des lois, laissez-le rire. Ce qu’il propose, c’est une loi toute de sagesse, qui émanerait d’Allah lui-même, une loi divine donc qui de ce fait ne pourrait être que parfaite et qui serait débarrassée de ces horreurs comme l’égalité homme-femme, le caractère non-criminel de l’homosexualité, où la main des voleurs ne serait plus coupée ni les adultères lapidées. Et où il serait possible en toute impunité de s’exprimer sur Allah à la seule condition de dire qu’il était grand.

Achère s’en prend à la laïcité, qu’il voudrait intégrée, ce qui ne veut pas dire grand-chose. On va s’arrêter un brin sur cette laïcité qui semble faire problème. D’abord on va dire que ce nom n’a pas besoin d’adjectif. Laïcité tout court. Ses ennemis, dont notre prédicateur propagandiste, en font des montagnes de ce principe, pour en obtenir quelques avantages. La loi genevoise sur la laïcité comprend un nombre considérable d’articles où un non-juriste se perd. C’est sans doute voulu.

Telle que je la vois, cette loi peut se réduire à trois articles, accessibles à tous.

  1. L’État ne se mêle pas des affaires religieuses et la religion ne se mêle pas des affaires de l’État.
  2. L’État ne rémunère pas les religions, pas plus qu’il ne rémunère le prêt-à-porter ou la philatélie.
  3. Les religions sont tenues à être discrètes dans leurs manifestations publiques.

Tout litige issu de l’inobservation d’un de ces articles sera réglé par les tribunaux civils. Voilà, c’est tout et cela me paraît suffisant.

J’ai vécu mon enfance et mon adolescence à Carouge, ville de stricte observance laïque, sauf qu’on n‘y parlait pas de laïcité tant elle paraissait aller de soi. Le temple protestant n’y est éloigné que de quelque trois cents mètres de l’église catholique, ce qui stupéfiait mon copain irlandais de Belfast. Mon voisin de pupitre à l’école était catholique et moi, je ne l’était pas et nous nous entendions très bien. Il y avait un fleuriste catholique et un fleuriste protestant, ce qui avait une incidence sur la vente des couronnes lors des enterrements, selon la religion du défunt. Mais d’une manière générale, on ne savait pas qui était de telle religion et qui d’une autre. On était au lendemain de la crise de 29 et même les familles catholiques s’abstenaient de procréer à tout-va. Mes camarades de jeu étaient presque tous des enfants uniques. Alors la religion, hein !

Maintenant que les assiettes sont pleines pour presque tout le monde, on sent qu’il va être nécessaire de s’occuper de son âme, d’où un regain visible des religions. Visibles, oui. Et un peu encombrantes. Alors qu’on les voudrait discrètes, ‘carougeoisement’.

 


Le XXIe siècle sera laïc ou ne sera pas. (André Malraux, modifié André Thomann).

Lien permanent 13 commentaires

Commentaires

  • "J’ai vécu mon enfance et mon adolescence à Carouge, ville de stricte observance laïque, sauf qu’on n‘y parlait pas de laïcité tant elle paraissait aller de soi."
    Vous parlez de l'époque "bénie" avant l'arrivée des revendications musulmanes. Ayant à peu près votre âge, mais ayant passé mes premiers 11 ans en Suisse alémanique, le seul souvenir qu'il me reste d'un quelconque "conflit" fondée sur la croyance, c'est que certains enfants nous racontaient, à nous petits protestants (de tradition plus que d'engagement), que nous irions tous en enfer d'après ce que leur disaient leurs curés.
    Cela ne nous a jamais véritablement touchés, ni fait peur d'aucune manière et ne nous empêchait pas d'être copains ou copines, sans l'intervention d'aucune officinee de "vivre ensemble".

  • "Le vivre ensemble" n'existe pas dans les pays musulmans, c'est bien pour ça qu'ils veulent nous l'imposer ici! Pour pouvoir mieux le faire disparaitre après!

  • J'ai juste à côté de chez moi 2 cafés où il n'y a jamais de femmes, que des hommes musulmans qui passent toutes leurs journées à jouer aux cartes, aux dominos et à boire des thés! où sont leurs femmes??? Mystère peut-être au .........travail!!!!

  • Le scandale en France et en Europe c'est l'opacité en particulier l'islam mille feuille. Cela dit, les religieuses ne sont pas en reste, nous finançons tout et n 'importe quoi même les mensonges et les fables.

    ""Résultat de recherche d'images pour "salaire des curés en alsace"
    Les salaires des prêtres, pasteurs et rabins varient en fonction de leur ancienneté et de leur rôle. En début de carrière les responsables religieux gagnent 1200€ net par mois, 2200€ en fin de carrière. Le salaire de l'archevêque de Strasbourg peut atteindre jusqu'à 5000€ net.""

    Religieuses:

    Salaire net mensuel (médiane) 1 649 € nets / mois (à plein temps)
    ... soit un salaire moyen annuel brut deSalaire annuel brut estimé pour ce poste, incluant les éventuels mois supplémentaires et les primes 25 369 € bruts / an Outil de conversion brut net
    Salaire net moyen pour les hommes 1 652 nets / mois
    Salaire net moyen pour les femmes 1 616 € nets / mois soit 2 % de moins que les hommes
    .........

    ""André Reichardt en a déduit un nombre approximatif d'imams sur le territoire français: "Il faut plusieurs imams pour faire tourner une mosquée, donc, avec 3000 mosquées, on peut parler de, au moins, 6000 à 8000 imams en France". Au sujet de la rémunération de ces ministres du culte musulmans, le parlementaire dénonce une "opacité épouvantable".

    Mohamed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman entre 2008 et 2013 et actuellement président de l'Union des mosquées de France, donne lui aussi une estimation du nombre total d'imams en France. Il évoque un nombre égal d'imams et de lieux de culte islamiques en France, soit 3000. Dans ce schéma, les imams détachés, fonctionnaires turcs, algériens ou marocains, représenteraient 10% environ de l'ensemble.

    Mais il admet qu'une fourchette allant de 6000 à 8000 imams en France en tout et pour tout n'est pas déraisonnable: "Il est possible de parvenir à ce nombre si on intègre les bénévoles qui parfois se relaient dans une même mosquée pour assurer les différentes prières". ""

    Titre
    Traitement annuel
    Secretaire-général de l'Exécutif des musulmans de Belgique

    43.228 euros

    Secretaire de l'Exécutif des musulmans de Belgique

    20.500 euros

    Secretaire adjoint de l'Exécutif des musulmans de Belgique

    16.994 euros

    Imam premier en rang

    18.653 euros

    Imam deuxième en rang

    15.841 euros

    Imam troisième en rang

    13.409 euros

    Les religieux se servent de la "religion" pour abêtir, mentir et faire des affaires quand ce n'est pas la guerre et là l'islam est à la pointe des conflits.

    le faux peuple palestinien inventé pour détruire Israël en est une des preuves !

  • Le grand écart de Pierre Noël...On commence avec les traitements des bonnes soeurs pour ensuite enchainer avec les revenus mensuels des imams sans citer ses sources, pour finir par qualifier les palestiniens de faux peuple inventé ...mais par qui mystère! mais dont l'existence viserait à prouver que la religion -plus particulièrement l'islam- est l'opium du peuple.
    Je m'attendais qu'il finisse son galimatias par une recette de cassolette de fruits de mer. Ce sera pour sa prochaine intervention.

  • @Dominique Degoumois
    Habiteriez-vous Les Pâquis, par hasard?

  • Gérard,
    Alors, pour vous, l'islam n'est pas l'opium du peuple mais un simple et inoffensif loukoum. Vous devez bien dormir avec des illusions pareilles. Mais si vous lisiez le Coran, vous auriez de idées différentes. C'est juste une suggestion.

    Thomann

  • "Mais si vous lisiez le Coran, vous auriez de idées différentes. C'est juste une suggestion."

    Gérard ne le lira pas car il sait qu'il pourra dire "je ne savais pas."

    C'est plus simple, non?

    Mais à sa décharge, je connais une tartufe interrogée par Mireille Vallette qui affirmait la main sur le cœur qu'elle avait lu le Coran et qu'elle n'y avait pas vu le rejet des autres religions. Vous devinez à qui je fais allusion.

  • une tartufe au féminin c'est une "tartuflette", à ne pas confondre avec une tartiflette! L'une se mange mais l'autre n'est pas comestible!

  • S'il y a quelque chose qui lasse en tournant les pages du coran avec la tentation d'en "sauter" ce sont les récurrentes menaces avec, de manière jubilatoire, l'annonce des pires souffrances à ceux qui ne seront pas conformes (soumission: islam) sans oublier les mécréants, les juifs et les chrétiens.

  • Les frères musulmans dont les Ramadan ont un blog raciste hébergé par la Tribune de Genève. Les musulmans peuvent nous raconter des histoires à dormir debout les faits s'ajoutent au coran, bouquin raciste, mortifère cachant pour les initiés un concept abêtissant afin de conquérir les cerveaux et la planète. Nous sommes des milliards d'êtres humains à le refuser et à la combattre.

    Lien du site pourri:

    https://oumma.com/maroc-le-prochain-concert-denrico-macias-a-casablanca-declenche-un-tonnerre-dindignation/

  • Toujours sur le même lien nous pouvons constater l'idiotie extrêmement dangereuse des politiciens idiots utiles qui nous mettent en danger de mort:

    https://oumma.com/theresa-may-portant-un-voile-dans-le-clip-de-presentation-de-loperation-visite-ma-mosquee/

    L'islam et ses différentes branches sont loin du: -3- "Les religions sont tenues à être discrètes dans leurs manifestations publiques."

  • Il faut arriver à un certain âge pour avoir le souvenir d'un Occident où la peur n'avait pas envahi tout le quotidien des gens "ordinaires", que ce soit lors de n'importe quel rassemblement de foule ou tout voyage en avion. C'était avant les premiers attentats commis par des musulmans dits "islamistes radicaux", à la tête des quels des Yasser Arafat.

Les commentaires sont fermés.