RUBRIQUE SPORTIVE

Imprimer

Ce n’est pas que je m'intéresse passionnément au sport. J’applaudis à une victoire de Federer, parce que c’est le triomphe de la vieillesse, tennisement parlant, et je me réjouis d’une défaite du Paris-Saint-Germain lorsque ce Goliath se fait battre par un petit David.

Je ne pense pas que les sportifs ne sont pas intelligents, je ne vais pas verser dans ce cliché, mais je les trouve inintéressants lorsqu’ils parlent. On devrait pouvoir se passer de leurs interviews : « Je suis heureux d’avoir gagné/triste d’avoir perdu / nous sommes partis pour gagner/nous n’avons pas le droit à l’erreur ». Comme c’est palpitant.

Non, ce qu’on peut leur reprocher, c’est ne pas avoir de conscience. Je l’illustre par deux exemples. Par le Qatar d’abord. Le Qatar est un des pays les plus répugnants du globe. Ses dirigeants sont friands de gloriole (PSG akbar !), ils achètent en Occident tout ce qui leur tombe sous la main et d’autre part, ils financent l’implantation de mosquées dans ce même Occident qu’il s’agit de convertir à la religion d’Allah.

Mais surtout, ils sont esclavagistes. Ils ont obtenu pour 2022 la Coupe du monde de foot, alors à partir de zéro stade ils doivent en bâtir bon nombre en quatre ans, ce qui ne va pas sans faire suer le burnous. D’où importation de main-d’œuvre massive qui est traitée avec rudesse, payée au lance-pierre et à qui on confisque le passeport : un esclave n’a pas le droit de quitter celui qui l’emploie.

L’attribution de cette Coupe à un pays si peu fait pour l’obtenir fait jaser. Il y a des soupçonneux qui vont jusqu’à parler de dessous-de-table. La FIFA aurait même pu l’accorder à l’Antarctique si les Manchots avaient eu le bakchich généreux.

Ensuite l’Arabie Saoudite. Un pays qui a à sa tête un assassin, qui pratique le décollement de la tête et du corps en public, qui mène au Yémen une guerre impitoyable au moyen d’armes fournies par la France (et la Suisse ?), soit un pays également peu recommandable. Un pays qui sera le point d’arrivée du Dakar l’an prochain. Champagne !

Sportifs de tous les pays, saviez-vous tout cela ? Le sachant, seriez-vous capables d’avoir un petit sursaut de votre honneur ? Kant affirmait ceci : « On peut ne pas écouter sa conscience, on ne peut pas ne pas l’entendre ». Seriez-vous capables de faire une déclaration du type NOT IN MY NAME ? De proclamer haut et fort ‘le Qatar, sans moi’ ‘l’Arabie sans moi’ ? Il n’y a pas que les jambes et le carburateur dans le sport. Et ça serait un tableau amusant que cet arrogant émir du Qatar debout devant ses stades vides de joueurs et vides de public. Il aurait l’air fin.




Pour ma coda, une petit blague pour les anglophones :
Gengis Kahn emoji20_up.jpg but Emmanuel Kant emoji20_down.jpg.
Lien permanent 12 commentaires

Commentaires

  • Le supporter de foot a en commun avec celui de la religion en question que peu importe les moyens pourvu "qu'on gagne". Après avoir pratiqué ce sport pendant trente ans je m'en suis éloigné tant les méthodes pratiquées sur les terrains et dans les bureaux feutrés m'ont déçues.

  • À propos des interviews des joueurs, et des commentaires en direct des matchs, je reste étonné lorsque j'entends le mot "analyse". L'analyse du commentateur consiste à décrire les actions qu'il voit. Ce n'est pas analyser. Les joueurs font la même chose: ils décrivent. Analyser pour moi c'est- voir comment une action se construit, l'anticipation des joueurs, les placements, etc.

  • Beaucoup de sportifs (surtout de salon) sont comme les autres fans du spectacle: le coeur palpite, le cerveau dort.

  • Il ne faut pas faire les malins. Il y a un sport qui s'est bien développé grâce à la suissitude : le ski-alpinisme. L'armée suisse autrefois avait des troupes de montagne. La Div mont 10. Je sais, cela ne dit rien aux Genevois qui n'aiment que les platitudes, la longeole et les cardons. Qui ne poussent pas sur les glaciers. Qui en 1943 et 1945 a organisé une course assez incroyable à l'époque, réservée aux soldats de cette Division, et qui relie Zermatt à Verbier, d'une traite. 100 km/effort, quasiment 4000 m de dénivelée positive.
    Ré-édition courageuse en 1984. Et depuis, intrusion de plus en plus grosse de la voyoucratie "sportive". Celle qui croit indispensable de polluer au maximum la montagne en jetant ses canettes alu sans autre forme de procès. Les "sportifs" sont d'abord et avant tout des voyous égoïstes. Je l'ai faite en 1984 et 1988. Lors de cette édition, il y avait une canette tous les 4-5m sur les derniers 20km.
    Kilian Jornet, l'espèce de surdoué du genre a gagné cette course et la première chose qu'il a déclaré lors de son discours de vainqueur, c'est que les Suisses devraient faire attention à ne pas tout salir en montagne.
    Les "sportifs" sont d'abord et avant tout des voyous égoïstes. Je souligne.

  • La lâcheté is in your namer Mr Thomann! Et c’est à vomir à votre âge!? Quand je pense que j’ai fait les cliniques et l’hôpital pour avoir de vos nouvelles lors de votre hospitalisation? Aujourd’hui je le regrette!

    Bonne continuation!

  • Vous parlez de pays que nous ne connaissons même pas.
    Et cela ne m'intéresse donc pas.
    Mais, je voulais juste vous proposer une réflexion:
    Vous dites qu'on devrait pouvoir se passer de certaines interviews, dont j'imagine que vous déplorez la vacuité.
    Mais, en ce qui me concerne, c'est tout le contraire: quel bonheur d'entendre un sportif hors d'haleine dire "j'ai tout donné, mais j'avais mal au genou dans le dernier kilomètre."
    C'est d'une sincérité formidablement émouvante. On voit une personne nous parler de ce qu'elle vient de vivre, sans filtre. Bien sûr, le "contenu" ne va pas vous faire changer de bord politique ( quoique...).
    Bien sûr, il y a plein de logos de pubs en arrière ( ou avant) plan.
    Mais il y a aussi l'entier d'une personne, transpirante, parfois encore essoufflée, avec des sentiments vrais.
    Je suis un vieux con ( ce qui grâce à Dieu, m'indiffère quelque peu ), mais j'ai le souvenir de certaines interviews cultes d'Eddy Merckc, que l'on pourrait résumer par "Au début, j'avais les jambes, et à la fin je me suis sentis bien."
    Le jargon calibré des grands communicateurs de ce monde me fatigue, par contre à un point que je ne lis, ne l'écoute ne le "regarde" plus.

  • Merci M. Thomann pour votre article-chapeau!

    Vous dites à juste titre:" (...) Ensuite l’Arabie Saoudite. Un pays qui a à sa tête un assassin, qui pratique le décollement de la tête et du corps en public, qui mène au Yémen une guerre impitoyable au moyen d’armes fournies par la France (et la Suisse ?), soit un pays également peu recommandable. Un pays qui sera le point d’arrivée du Dakar l’an prochain. Champagne !(...)"

    Savez vous qui sont les deux alliés culs et chemises de la Saoudie et dis moi qui tu fréquentes je te dirais qui tu es? Dont un est à quelques pas vers le Nord proche de la Saoudie , un pays d apartheid et l autre n en parlons pas, un pays du far west présidé par un autre déséquilibré qui a dit, entre autres, les Femmes ça s attrapent par la chatte et malgré cela le peuple américain très civilisé et très éduqué l a élue ...

    Bien à Vous.
    Charles 05
    comem quoi un tel peuple a le président qu il mérite, ne dit on pas cela !s

  • Ohlala Mr. Thomann, vous vous êtes mis à dos la Patoche. Il vous en cuira. Elle ne viendra plus vous apporter des sugus et elle vous fera une réputation d'antisémite entre l'Arve et le Rhône.

  • Très bien dis @Minos!

    Néanmoins, nous sommes là pour ne pas laisser des faussaires et des trolls bas de gamme genre Gossips/Concierges cuire qui que ce soit. Au fond et entre nous, plus ces trolls - concierges vocifèrent plus ils nous aident (sans qu on les a sonnés, surtout pas) à ne pas trop nous casser..Ils font leur sale boulot car ils déservent la cause qui prétendent servir surtout qu ils sont payés par les Pro-Djihadistes et les Islamistes terroristes....

  • A l’origine, le thème de votre billet, M’sieur Thomann, c’était la conscience des sportifs, dont la voix ne s’entend guère, recouverte qu’elle est par le bruit des écus qui tintent dans l’escarcelle. Toujours le même fichu problème avec Homo sapiens sed cupidus, et ça ne s’arrange pas.

    Et puis le fil des commentaires part en sucette : l’un vient nous parler des ses souvenirs de patrouilleur sur nos monts enneigés, pour nous instruire ensuite de la culture du cardon et du goût de la longeole, une autre vient tenir un sermon sur la lâcheté et les cliniques et hôpitaux auquel on ne comprend rien, tout cela pour aboutir, si j’ai bien saisi, par un contradicteur qui nous ramène aux conflits de l’Orient compliqué…. Les intervenants de votre blog : un véritable échantillonnage de la biodiversité blogosphérique, vous en avez de la chance.

  • Vous avez oublié pour le tennis : "Mon jeu est en place ... etc..."début de phrase principalement prononcée à Roland Garros !

    Belle journée à toutes et tous

  • Comment ne pas évoquer ces blaireaux qui hurlent de joie ou de colère, s'adonnant aisément au racisme pour certains?

    Vous évoquez deux pays musulmans modèles pour des millions d'entre-eux ou le coran est la feuille de route et de vie jusque dans le lit et les chiottes, c'est dire ou en est la connerie.

    l'argent, les pétrodollars animent ce beau monde en nous servant des valeurs humanistes tout en se goinfrant comme des princes.

    J'ai connu une multinationale qui a fait faillite en sponsorisant le sport par millions de francs.

    La religion est là pour endormir le zouaille qui veut y croare du verbe croasser.

    Le roi et la princesse et leur concept religieux sont là pour le rêve, les sportifs également, alors.......

    Tous se gavent !

Les commentaires sont fermés.