DES FRUITS ET DES LÉGUMES

Imprimer

C’est tout ce que les végans, ces mous du bulbe, s’autorisent en guise de nourriture. Se rendent-ils compte qu’au lieu de sauver la planète comme ils prétendent en être les agents, au contraire ils accélèrent sa déchéance ?

Soit trois de leurs actions les plus délétères. Ils s’interdisent le lait, qui doit être réservé au veau qui tète sa mère. Mais à quoi bon, puisque le veau ne sera pas mangé. Résultat, un éleveur, réduit à l’inactivité, va renoncer à nourrir son cheptel, lequel abandonné par son protecteur va s’évader, redevenir sauvage et finir la proie des loups. Beau résultat.

Ils s’interdisent les œufs. Alors soit les poules vont continuer à pondre et on aura des montagnes d’oeufs dont on ne saura que faire et qui, pourris, vont polluer l’air. Soit elles vont s’arrêter, faute de clientèle, et les coqs seront réduits à des loisirs forcés et on verra à plus ou moins long terme la disparition d’une autre espèce d’animal. Beau résultat.

Ils s’interdisent le miel produit par des abeilles réduites en esclavage par ces monstres que sont les apiculteurs. En réalité, ces derniers sont les protecteurs des abeilles, ils leur fournissent un toit (cela depuis la plus haute antiquité) et veillent à leur sécurité. En retour, ces petites bêtes fournissent généreusement du miel. On ne voit pas ce qu’il y aurait de critiquable dans cette activité. Sans les apiculteurs, les abeilles redeviendraient sauvages et pourraient être appelées à disparaître. Elles sont déjà en danger. Beau résultat.

Il faut être conscient que la Création, si elle compte quelques indéniables réussites, dont l’homme et par conséquent moi, est un système instable qui se maintient cahin-caha. Un système où il ne faut pas trop s’approcher des volcans en cas de menaces, des bords de mer en cas de tempête. Un système où il fait abominablement chaud dans certaines régions et où on grelotte dans d’autres. Surtout un système où il y a des mangeurs et des mangés.

Ne pas tenir compte de cette réalité, c’est, on l’a vu, contribuer à l’extinction des espèces, c’est vouer à la culture céréalière des terres qui sont faites pour l’élevage et créer ainsi un déséquilibre inutile. Surtout, c’est se nuire à eux-mêmes, quand c’est se fournir chez le pharmacien alors que le boucher leur vendrait nombre de vitamines indispensables. Un beau gâchis.

On pourrait laisser ces messieurs-dames goger dans leur bouillon de légumes s’ils ne s’étaient pas révélés violents comme tous les fanatiques. Il faut donc les contrer, violence contre violence, leur arracher leur auréole. Attaquer, de nuit, des vitrines de bouchers. Quel beau courage.

Une petite dernière, pour la bonne humeur. Certains végans, fanatiques à outrance, vont jusqu'à s’interdire l’équitation, le cheval n’ayant pas donné son accord. Ils ont tout de même le droit de jouer à saute-mouton ?


Ma coda sera faite avec des expressions végétariennes dont la langue française regorge.
Oreilles en feuilles de chou. Fin des haricots. Le temps des cerises. C’est pas tes oignons. Les carottes sont cuites. Poser sa pêche. Du beurre dans les épinards. Un pruneau en pleine poire. Du sang de navet dans les veines. Faire le poireau. Une grande asperge. Pas pour des prunes. Et naturellement, je ramène ma fraise...

Lien permanent 15 commentaires

Commentaires

  • Bien vu, bien dit.
    J'aime bien votre expression "les mous du bulbe".
    Même sans la connaitre, on comprend d'emblée :-).
    J'ajouterais même "ces bas de plafond", hihi !
    Merci de cette approche pleine de sagacité !

  • Bravo, on ne saurait mieux dire!

  • Et voici ce que ces mêmes "mous du bulbe" nous préparent. Il faudra voter contre eux, sinon ça va faire très très mal au porte-monnaie.

    https://lesobservateurs.ch/2019/08/23/larnaque-de-la-gauche-et-de-ses-complices-contre-la-classe-moyenne/

  • Les véganes n'existent que par la propagande insensée que leur fait la presse. Qui n'a plus rien à dire et tient à le faire savoir...

  • Chacun se rassure comme il peut et d'aucuns font montre de convictions inébranlables finement partagées pour ne pas remettre en question des habitudes bien ancrées. Le temps, l'histoire, la vie y pourvoira.

  • Les végans sont à l'image de ceux qui supportent toutes ces chimères politico-socialistes et totalitaires, qu'ils mangent ce qu'ils veulent, le problème n'est pas là et ils ne sont pas là non plus par hasard, qu'ils mangent des légumes ne dérange personne, seulement voilà ils font la promotion du fascisme totalitaire !

    Le véganisme n'est qu'un prétexte permettant à certains de pouvoir vandaliser de manière impunie, les autorités de gauche sont complices !

    Une forme d'angélisme, personnellement je n'ai jamais été très fan des anges, notamment des anges destructeurs, pourtant la gauche leur réserve une vénération qui va très mal se terminer, hitler était végétarien, attention avec ces puristes prêts à tuer !!

  • "C’est tout ce que les végans, ces mous du bulbe, s’autorisent en guise de nourriture."
    Insulter les végans ne vous grandit pas. Hormis quelques fanatiques, les végans ne veulent contraindre personne. Il n'est pas question non plus d'interdire la viande, les oeufs ou le miel. Quand on voit le résultat de l'alimentation actuelle avec son lot d'obèses et de surpoids, on se dit que les mous du bides sont bien plus nombreux que les "mous du bulbe". Connaissez au moins votre indice corporel?

    On dirait que les végans sont les nouveaux hérétiques et je suis effaré par l'intolérance qui se manifeste ici, sans parler des amalgames et des insultes. C'est pas joli, joli.

    Parce que la bidoche que vous consommez quotidiennement elle vient principalement des fermes usines où les animaux sont maltraités et vivent dans des conditions abominables, sans parler des abattoirs. Avez-vous déjà visité un abattoir en activité?

    Ce que je constate, c'est que majoritairement les végans sont des jeunes. Il leur faut être patients..., les vieux qui les insultent auront bientôt dégagé.

  • Daniel,
    Comment ça, il n'est pas question de supprimer la viande, les oeufs et le miel. C'est le fondement de la doctrine de cette secte, Je ne les insulte pas, je les contre sur ces trois points avec des arguments difficilement réfutables. J'aurais pu ajouter l'interdiction de tondre les moutons avec l'exemple de ce bélier en Australie qu'on a dû tondre en urgence car sa toison abondante avait déclenché une hyperthermie.
    Quant aux fanatiques que vous citez, ils n'ont pas, que je sache, été désavoués par les plus raisonnables. Plutôt félicités.
    Enfin, je ne les insulte pas, je les trouve stupides et je le dis. Et in fine, je me paie leur fiole, une petite blague, ça reste encore possible?
    Bien à vous, Thomann

  • Qui parle d'insulter les végans ?

    Par contre insulter les socialo-fascistes qui exploitent les moindres déviances idéologiques, là je ne vais pas me gêner, car il s'agit bien d'une tentative de plus de la bien-pensante académies des adeptes des iraniens et autres filières de distributions d'héroïne, de cocaïne et autres poisons qui se joignent in-peto dans ce concert de vitrines brisées appartenant à d’honnêtes artisans, avez-vous vu ces terroristes attaquer des Migros ou des Coop ou autres Aldi et Liddle ?

    Ce qui est intolérable, c'est l'intolérance !

    Et si Daniel pense qu'agir avec autant de violence et de lâcheté envers des petits artisans milite en faveur du véganisme, il se met le doigt dans l'oeil !

    En fait ces malades travaillent pour d'autres officines et ont les connais bien !

  • Il faut souligner que c'est le végétal qui subit le plus de pollutions chimiques de la part des voyous des multinationales spécialisées dans les poisons qu'elles répandent sur l'agriculture !

    Il devient plus que dangereux de se nourrir avec des végétaux, glyphosates et autres dérivés des nicotinamides, y compris les dioxines !!!

  • Ces "mous du bulbe" n'ont aucune personnalité, incapables de raisonner par eux-mêmes et donc manipulés. Des gamines musulmanes enchiffonnées mariées de force, ils s'en moquent. Des femmes soumises aux désirs des mâles, pour cause de croyances débiles ça leur passe par dessus la tête. Souvent antisémites, anti US, ils n'ont aucune alternative que la violence envers des humains. Ce sont des zombies qu'il faut combattre, car, le cerveau d'éponge des gamins peut devenir extrêmement dangereux pour l'avenir.

    Qu'il y ait des problèmes envers les animaux on le sait; les moutons et les chèvres, mais également beaucoup de femmes, de gamines dans des pays islamikazes peuvent en témoigner.

  • Pierre, c'est ce que je désignais en utilisant le terme "terroriste", certes à plus petite échelle mais visant les mêmes procédés, c'est en effet extrêmement dangereux, mais comme ils sont chéris par la gauche fasciste, ils ne risquent que du sursis !

  • Comment voulez qu'un état se revendique être "démocratique" lorsque les institutions et la presse sont aussi idéologisés ?

  • A l'origine, les idées sont magnifiques, simplement qu'elles ne fonctionnent pas avec le comportement humain, nul besoin de faire l'historique des catastrophes liées aux différentes gauches pour comprendre que le socialisme et les êtres humains, ça fait 2 !

    Alors que font-ils dés-lors que leur théorie ne fonctionnent pas, ils font du tourisme bien-pendant tous azimuts et sautent comme des singes de branches en branches avec une tendance prononcée pour le totalitarisme et le sanguinaire. On attire pas les mouches avec du vinaigre, c'est bien connu !

    Donc, plus un politique dispense des discours flatteurs et plus il réserve à ses électeurs des surprises amères.

    C'est la raison pour laquelle les socialistes n'abordent jamais des sujets liés à l'économie, ça ne les intéressent nullement, ils ne savent pas ce que c'est !!!

  • HORS SUJET, mais pas tant que ça car le bétonneur en chef de Genève est un vert!

    Cher Monsieur Thomann,

    Je vous écris le coeur bien lourd.

    Vous aviez eu l'amabilité de nous soutenir dans notre lutte pour sauver le beau bâtiment du Jeu de lArc de la destruction en y consacrant un des vos billets. Soyez-en remercié! Mais rien n'y a fait. Pour ceux qui prétendent nous gouverner l'histoire et le patrimoine ne comptent pas. Regardez les terribles photos de sa destruction sur ce site. Il y a de quoi pleurer. Les médias aux ordres n'en parlent pas bien entendu!

    Contre l'enlaidissement de Genève:

    https://www.facebook.com/contrelenlaidissement/

    Pauvre Genève!

Les commentaires sont fermés.