JE NE POURRAIS PAS ÊTRE FRANÇAIS

Imprimer

Pas assez intelligent.

La France a un régime des retraites qui compte quarante-deux variantes dans lesquelles il faut patauger pour trouver celle qui s’applique à soi. La France a une loi sur le travail qui compte trois mille articles (le volume fait trois kilos !), ce qui permet aux seuls avocats de s’y retrouver et de laisser le citoyen lamda à quai, ce qui arrange pas mal de monde. Quant à moi, ayant la comprenette difficile, je serais complètement perdu dans ce marasme. Il faut avoir un QI du niveau d’Einstein pour être un retraité, un contribuable ou un entrepreneur français.

La France semble être un pays boulimique de législation. Il ne se passe guère d’évènement qui ne soit suivi d’une loi pour le combattre, loi le plus souvent inutile. Ainsi après des manifestations qui ont vu des trublions casser des vitres ou incendier des voitures, comme ça, pour le plaisir ou en vue de chaparder dans des vitrines, et qu’on a baptisés ‘casseurs’, ça n’a pas manqué, il a fallu une ‘loi anti-casseurs’.

Mais elle est inutile. Dans tout code pénal il est dit que celui qui endommage ou détruit volontairement le bien d’autrui est passible de la loi. Suffit d’appliquer la loi existante. Sauf qu’alors le gouvernement se prive du tam-tam médiatique qui accompagne toute nouvelle loi qui rassure les Français à qui on fait comprendre qu’en-haut on ne reste pas les bras croisés : les casseurs seront appréhendés et punis. On emploie le futur, ce qui veut dire qu’ils ne le sont pas encore. Ceux qui ont dit que tout allait bien ont dit une bêtise, il fallait dire que tout allait au mieux.

Mais il y a encore autre chose. Nous Suisses, nous sommes lents de nature, moi le premier, sans que nous nous en apercevions mais les Français nous le signalent parfois. Ainsi nos voisins fend-la-bise parlent à toute vitesse en estropiant des mots. J’avais naguère intitulé un blog ‘Rélution française’ pour avoir entendu cette phonétique. Encore récemment, j’ai entendu ‘Écation nationale’. On arrive juste à comprendre.

Pour vous donner des exemples, prenons deux parleurs, un de chaque pays. Le Français Michel Onfray a beaucoup de choses à dire alors il précipite le débit et ne prend pas le temps d’articuler (il vaut mieux lire ses livres). Le Suisse Hani Ramadan a une diction parfaite et s’exprime à une vitesse normale, on comprend chaque mot. Il va sans dire que je préfère les doctrines du premier à celles du second.

Les Français voient la démocratie différemment, ce système qui permet à chacun d’exprimer librement son opinion en vue d’une décision éventuelle. Jusque là on est d’accord. Mais les Français pensent que cette opinion peut/doit se faire jour en même temps que celle de l’adversaire. Prenez un plateau de télévision ou une table de débat peuplés dans les deux cas de participants intelligents. Au bout de peu de temps, un premier intervenant intelligent se voit la parole coupée par un second qui ne l’est pas moins et qui ne conçoit pas qu’il faille attendre que le premier ait fini pour qu’il puisse contrer ce qu’il entend. Mais le premier continue imperturbable, ce qui fait qu’ils sont deux à parler en même temps, sous l’oeil impavide du meneur de jeu qui loin de calmer les deux démocrates va jusqu’à se mêler au débat. On est déjà à trois et cela peut s’aggraver encore et aboutir à un chaos sonore dans lequel, surtout si on est suisse et peu habitué à ce rugby vocal, il est difficile de comprendre quoi que ce soit.

Moralité : je reste suisse et je me distrairai avec Infrarouge, où les dérapages verbaux sont rares.


J’ai mentionné plus haut le nom d’Einstein. Alors pour ma coda une anecdote savoureuse où il apparaît :
Notre mathématicien véritablement aimé des dieux était également excellent violoniste et jouait de la musique de chambre avec des amis. Mais il avait ce défaut, paraît-il, de commencer souvent avant les autres, ce qui lui valu un jour cette remarque d’un musicien à la fois irrité et malicieux : Albert, tu sais quand même compter jusqu’à quatre. (Il savait !)

Lien permanent 14 commentaires

Commentaires

  • « J’ai mentionné plus haut le nom d’Einstein. Alors pour ma coda une anecdote...»

    Cher professeur,

    Juste comme-ça en passant... suivant qui, vous souhaitez agacer...

    il ne faudrait plus dire: «il faut avoir un QI du niveau d'Einstein pour...», mais, «il faut avoir le QI d'Einstein, de Greta Thunberg et de Jacques Dubochet réunis pour être un retraité, un con....... etc., etc.»

  • Vous me trouvez ébahi de découvrir que vous écoutez Hani Ramadan.
    Dommage qu'il ne publie pas les commentaires critiques sur son blog.

  • "Le Suisse Hani Ramadan a une diction parfaite et s’exprime à une vitesse normale" Je me demande si ce suisse est représentatif de la population ? Non, je ne me le demande pas. Il ne l'est pas...
    Cela dit, la plupart des journalistes s'exprimant sur la chaîne que nous sommes obligés de subventionner sont justement français. Ou arabes, berbères, turcs. Et quelques brebis galeuses suisses...

  • Vous avez entièrement raison, ajoutons ces liaisons fâcheuses style "il devra-t-être condamné" entendu sur une chaîne privée. Quant aux débats ou tous parlent en même temps, c'est dommage par exemple dès que quelqu'un dénonce le comportement d'un musulman, aussitôt le journaleux lui rappel que c'est un islamiste. Aldeeb l'a souvent rappelé, un musulman dans certains cas c'est un islamiste au repos.

  • @Pierre Noël

    Islam = islamiste! Point!
    Les gens ne peuvent plus placer un mot, ni dénoncer des exactions sans être taxés de racistes..... Mais faut pas rêver, ils savent parfaitement que ce mot peut rapporter en justice..... ce qui a pour résultat : Les gens préfèrent se taire plutôt que de subir une injuste condamnation, passer à la caisse pour s’excuser encore de les avoir « colonisés »...... Même si le contraire est encore plus vrai et, de surcroît, encore plus négatif car sur le dos des contribuables pour la plupart!
    Ce mot de raciste est galvaudé! Ceux qui se sont penchés sur le gmot « race » devraient sans plus tarder se pencher sur le mot « raciste » !

    Quand nous avions senti le vent tourner en Tunisie, malgré 400 ans de présence, nous n’avions pas hésité une seule seconde pour tout quitter, comme l’a écrit Macias! Pourquoi ne font-ils pas comme nous? Ils seront chez eux contrairement à beaucoup de déracinés qui ne l’ont pas supporté et se sont trouvés, plus tôt que prévu, dans leur dernière demeure! :(

  • Je ne l'aurais pas formulé ainsi. Si vous ne pourriez pas devenir Français, en revanche vous auriez pu naître Français et vous seriez donc quelqu'un d'autre.

  • Ben....le:. « Si vous ne pourriez..... » N’est pas Français ! LOL

  • @Pierrre Jenni
    "vous auriez pu naître Français et vous seriez donc quelqu'un d'autre."
    J'apprécie beaucoup ce bel usage de la logique.

  • @Patoucha
    Je comprends votre agacement face aux fautes d'orthographe dans les blogs et je le partage. Mais on est bien obligé de s'y faire, aussi longtemps du moins que le fond l'emporte sur la forme.
    J'ai cependant quelque doute sur l'orthographe de "Français" dans votre phrase. Si ce n'est pas une erreur, elle joue habilement sur les double sens du mot, la minuscule indiquant qu'il s'agit de la langue, la majuscule désignant une personne de nationalité française. Dans le deuxième cas, je trouve cela très habile et drôle, dans le premier cas je considère que c'est une coquille.
    P.S. De toute manière la confusion entre minuscule et majuscule en ce qui concerne les nationalités se trouve pratiquement dans une utilisation sur deux dans les blogs de la TdG, et peut être considéré comme une faute mineure par rapport aux aux infinitifs en -é à la place de -er, qui abondent.
    Peut-être me pardonnera-t-on de rappeler qu'en cas de doute il suffit de remplacer le verbe en question par un verbe d'un groupe dont l'infinitif se termine en -ir pour éviter la confusion: "je n'ai pas pu (resté ou rester)" je n'ai pas pu ouvrir ou ouvert).

  • Bonsoir Mère Grand :)

    C'est fait EXPRÈS! :)

  • Patoucha, je faisais référence au mot islamiste employé pour dédouaner les musulmans et l'islam de toutes les atrocités envers les gamines, bien sur pas tous heureusement, les attentats et autres.

    Quant au mot raciste j'avais largement évoqué le problème de la définition des parlementaires communistes (loi Geyssot) et toute la bande. J'étais intervenu auprès de d'Ormesson sur la définition du mot avec comme argument que les religions n'étaient pas des races, sans résultat. Normal c'était un cato de première.

  • Bien compris et déplore autant que toi d'être pris pour des idiots par des incapables. J'ai rappelé tout simplement que islamiste dérive d'Islam! POINT!

    Ben vi Pierre! Il a emporté dans sa tombe la réponse qu'il ne pouvait te donner ....
    Qu'il repose en paix!

  • @Patouch
    "C'est fait EXPRÈS! :)"
    Et donc:
    " je trouve cela très habile et drôle"

  • Le dernier I-media hebdomadaire est arrivé, spécial Zemmour. A ne pas manquer

    https://www.youtube.com/watch?v=O1XpOaAshew

Les commentaires sont fermés.