LES DEGRÉS DE L’INTELLIGENCE

Imprimer

Je ne parle pas de l’intelligence créatrice, celle d’un Pasteur, d’un Salk, d’un Newton mais de l’intelligence réceptive, celle qui reçoit un message et essaye de le comprendre. J’y vois là trois degrés. Le degré zéro, de celui qui le reçoit et le répète sans y connaître grand-chose. Exemple Sainte Greta du Buisson ardent qui ânonne ce qu’on lui a mis dans la tête sans trop savoir de quoi ça parle.

Ensuite le degré un. Là, le sujet comprend, mais de travers. Il voit les choses directement, sans se poser de questions. Si on lui dit a, il comprend a, ce qui peut être vrai dans nombre de cas. Si on lui dit que π égale 3 virgule quatorze, il aura raison de s’y soumettre.

Mais vient maintenant le second degré, celui qui se cache et n’est détectable que par les finauds. Un exemple récent. Le juif* Alain Finkielkraut a récemment fait une de ces sorties qui font le régal des amateurs. Que n’a-t-il pas dit : ‘Les hommes, violez les femmes, moi je viole la mienne tous les soirs’. Émettre du second degré, c’est dire exactement le contraire de ce qu’on veut signifier. Il est cousin de l’ironie. On veut croire que la vie conjugale de Finki (petit nom affectueux) se déroule sous un ciel sans nuages et que madame n’est jamais allée au commissariat se plaindre de la violence de son époux. Il a donc bien trempé sa plume dans l’encrier du second degré.

C'était sans compter avec Caroline de Haas, qui lui a volé dans les plumes de la belle manière : contrairement à ce qu’on prétend généralement, elle dit qu’on ne peut pas rire de tout, surtout pas avec elle. L’astuce de Finki, elle ne l’a pas vue. Cette féministe éprouvée est un peu bécasse. C’est elle qui, pour éviter que des jeunes inactifs ornant les trottoirs de certaines rues de banlieue harassassent, voire molestassent de jeunes passantes, déclarait sans rire qu’il suffirait d’ élargir lesdits trottoirs. On voit le calibre.

Le second degré est un vieux truc. Voltaire y était passé maître. Quand il décrit le château des Thunder-ten-tronckh qui avait une porte et des fenêtres, il faut penser à un bâtiment délabré et quand il se moque des théories de Leibniz en faisant dire à Pangloss que tout était au mieux alors que les catastrophes s’abattent, tout cela est du meilleur second degré et on se marre, pas comme Caroline.

Pour ma coda, je vais poser une question.
Si je dis :

Il est impératif que les pays occidentaux passent à la charia en remplacement de leurs misérables lois humaines. On aura ainsi une diminution des vols puisqu’on coupera la main des voleurs. Quant aux femmes adultères, ce fléau, elles auront intérêt à changer de conduite, sinon la lapidation les guette. Et si vous avez la bonne religion, pas question de changer, sinon couic. Tout serait ainsi pour le mieux.
S’agit-il du degré zéro, du premier degré ou encore du second ?



* On peut se demander pourquoi il y a des Français antisémites alors qu’il y a des académiciens juifs, dont Finki, or on ne peut pas crier mort aux juifs à un immortel, c’est contradictoire ; et qu’il y a surtout des juifs qui les ont fait rire, à commencer par Offenbach et ses opérettes hilarantes, puis Paul Misraki, le parolier de la toujours verte ‘Madame la marquise’, et aussi Pierre Dac (né Isaac) et son joyeux Os à Moelle. Sont des ingrats !

Lien permanent 17 commentaires

Commentaires

  • Merci beaucoup Professeur Thomann. Merci de résister au rouleau compresseur de la pensée unique. Vous m'avez manqué.

    En complément à votre excellent billet, je vous propose cet article sur le même sujet:

    https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/societe/mathieu-bock-cote-comment-la-police-de-la-pensee-tente-de-faire-taire-ses-detracteurs-113174?actId=ebwp0YMB8s0EMZLY1WvTN3V1qzzpVLXuLyr5FYI13Oqfw7cFkfX3KnK0EYZEhhfz&actCampaignType=MAIL&actSource=1201

  • Mais peut-être que Caroline de Haas faisait du second degré en proposant d'élargir les trottoirs?

  • On espère qu'en écrivant cela c'est vous qui en faites du second degré.

  • "‘Les hommes, violez les femmes, moi je viole la mienne tous les soirs’."
    Oui, comme dsk, tr, polanski, epstein, etc. etc.

  • Et voici le plus bas niveau de "l' humour" antisémite!

    Qu'en pensez-vous M. Thomann!?

  • "On veut croire que la vie conjugale de Finki (petit nom affectueux) se déroule sous un ciel sans nuages et que madame n’est jamais allée au commissariat se plaindre de la violence de son époux. Il a donc bien trempé sa plume dans l’encrier du second degré."


    J'ai ... comme ... un doute.

    Elle y est bien allé au commissariat, ou non ? Ou faut-il se mettre en piste le groin à ras le sol pour vérifier ?

  • "Si je dis : ... Il est impératif ..."

    Si j'ai bien compris l'échelle de Thomann, le mot "impératif" ne serait-il pas du degré zéro ?

  • Je veux bien que Finkielkraut s'adonne à l'humour, mais s'il se veut un maître en morale, il devrait faire bien mieux que cela.

  • Ben Mère-Grand, des commentaires ci-dessus ont dû vous échapper!

    "Finkielkraut s'adonne à l'humour, mais s'il se veut un maître en morale,"

    Il ne s'est adonné à aucun degré de l'humour, mais à la provocation contre une féministe avec qui il a maille à partir depuis un moment! Lisez Causeur et vous comprendrez le pourquoi de cette sortie!

    On peut dire de M. Thoman qu'il est aussi dans la provocation!

  • D’accord avec Mère-Grand, la phrase est maladroite, elle génère plus le malaise que le sourire...Finki ne devrait pas se frotter au deuxième degré, visiblement pas sa tasse de thé.

    « Dieu qu’il est lourd ! » pour paraphraser Céline, qui ne doit d’ailleurs pas être un de ses auteurs favoris (et pour cause…).

  • "« Dieu qu’il est lourd ! » pour paraphraser Céline, ........

    De Céline? Et dire qu'il m'est arrivé de li dire deux fois plutôt qu'une..... :)

    ........ pas être un de ses auteurs favoris
    (et pour cause…).

    Ben vi... M. Thomann l'a même souligné par un * :)

  • "... l’intelligence réceptive"

    - ou déformation de l'Anglais . Maître!?

    - in french: C'est avoir l'esprit sagace...!? :)

  • "Et puis ce nom qui fleure bon la steppe. Pouvait pas prendre un nom français, comme disons Bouteldjia ou Benalla. "

    MDR MDRRRR Plus 2ème degré on meurt!

  • Je n'ai qu'une chose à dire. Bravo Finki, continuez dans cette excellente voie, et la barbe, les pisse-froid! Merci pour ce billet, Monsieur Thomann. Bien à vous, Jacques Louis Davier

  • Réaction jalouse et incontrôlée du premier degré

  • Ne manquez pas le dernier I-média sur le sujet du "féminisme" et d'autres. Excellent comme toujours:

    https://www.youtube.com/watch?v=WRseUR-BCNM

  • Hors Sujet mais important:

    The Epoch Times, journal anti fake news, est disponible en français!

    https://fr.theepochtimes.com/

    Lisez, par exemple, cet article édifiant que bien entendu vous ne trouverez pas dans nos journaux propagandistes de gauche comme la Tribune, Le Matin ou le Temps:

    https://fr.theepochtimes.com/un-magazine-dactualite-declare-que-trump-a-passe-thanksgiving-a-tweeter-et-a-jouer-au-golf-alors-quil-rendait-visite-aux-troupes-en-afghanistan-1132058.html

    Et celui-ci sur Sainte Grete est excellent:

    https://fr.theepochtimes.com/a-vole-lenfance-de-greta-1120248.html

    et en voici encore un autre qui vaut la peine d'être lu:

    https://fr.theepochtimes.com/unesco-lendoctrinement-de-lhumanite-l-education-collectiviste-1131252.html

Les commentaires sont fermés.