LES APPRENTIS SORCIERS

Imprimer

Il est permis d’avoir peur. Peur de ces vieux birbes qui dirigent l’Iran avec le fanatisme des musulmans les plus bornés et une intelligence limitée un max, comme on va le voir.

D’abord, ils ont muselé les femmes, leur imposant cet horrible voile noir. Elles se battent, avec lourdes peines de prison à la clé, pour la permission de pouvoir se promener cheveux au vent. Ce qu’on ne peut qu’approuver, il semble qu’il y ait en Iran plus qu’ailleurs de femmes d’une très grande beauté que nous serions aise d’admirer. Sans intention de les violer.

Ces vive-la-joie sont âgés dans les quatre-vingt et donc à l’âge où une retraite serait indiquée, le moment de la vie où on prend du bon temps, où si on peut, on s’affranchit des contraintes matérielles, et surtout on laisse la place à ceux qui piaffent derrière et qui voudraient bien accéder au pouvoir eux aussi. Mais non, ces messieurs s’incrustent, ils sont pathétiques dans leurs costumes sombres, leur barbe taillée en jardins à la française. Pouah !

Si au moins ils manifestaient la sagesse qu’on attribue aux vieillards, mais non, ils ne font que des bêtises qui pourraient leur coûter cher. D’abord, on ne fait pas guili-guili aux U.S.A. dans l’espoir de réveiller ce géant et de jouer les costauds. Le géant s’est en fait réveillé et a envoyé une chiquenaude à ces messieurs : on trucide un général, vite fait sur le gaz. On disait le personnage très populaire en Iran, mais il reste de lui qu’il avait du sang sur les mains, comme tout chef de guerre qui ne se respecte plus. Si on va par là, Rommel, le renard du désert, était aussi très populaire, n’empêche qu’il aidait Hitler dans ses crimes monstrueux.

Mais la mort d’un général me chaut peu. J’ai un autre sujet de préoccupation et qui va tous nous concerner. C’est la chute de l’avion ukrainien. Là, on reste perplexe. Les ayatollahs savent nous expliquer qu’il s’agit d’une erreur et non d’un acte délibéré. Va pour l’erreur mais alors notre inquiétude redouble. Voilà un guerrier chargé de scruter le ciel et qui confond un missile fonçant sur Téhéran avec un avion de ligne qui ne fonçait pas sur Téhéran mais qui s’en éloignait. On prend des débutants ?

Ce qui inquiète dans tout ça, c’est que l’Iran veut sa bombe atomique, histoire de jouer dans la cour des grands et surtout d’être en mesure de rayer Israël de la carte. Les Américains ne l’entendent pas ainsi. On parle du lobby juif qui influencerait Trump. Or, s’il y a un lobby digne d’exister, c’est bien celui qui s’oppose à la destruction de son pays. Les Iraniens font un complexe sur cette destruction, à se demander si l’Islam est compatible avec cette rage, étant donné qu’il s’agit d’une religion d’amour, de tolérance et de paix. C’est eux qui voient.

Seulement si on met des arpètes aux manettes, on risque d’avoir cet échange :
— Allô Téhéran ?
— Ici Téhéran, j’écoute.
— Dis donc, vous venez de raser la Mecque avec votre nom d’Allah de bombe atomique. Je suis un des rares survivants.
— Je sais, c’est une erreur, on visait Tel-Aviv, on s’est trompé de bouton.


Ma coda est dédiée à tous ceux qui doivent scruter le ciel :
— Mon capitaine, regardez, une hélicoptère.
— Oui je vois, mais c’est un hélicoptère.
— Oh mon capitaine, vous avez de bons yeux.

Lien permanent 3 commentaires

Commentaires

  • Un ami, l'un de ces iraniens de haut rang, ultra-cultivé, perse dans le sang, proprio exproprié de champs de pétrôle aux avoirs confisqués par la Couronne British, me disait, de passage à Genève: "mais il y a tant d'ayatiolas" dans le pine-line.. qu'allons-nous devenir?"

    On était fin des années '80 - au siècle dernier. Premier quart du 21e siècle, quelle évolution de l'ONU, de l'OTAN, et tutti quanti?

  • "Les Iraniens font un complexe sur cette destruction"

    Ce ne sont pas LES Iraniens qui font un complexe, ce sont les ayatollahs, ce sont les antisémites qui essaient "d'euphémiser" leur racisme derrière un terme idéologique. Bien entendu qu'il y a des Iraniens antisémites, comme il y a des Suisses et autres Européens qui le sont.
    C'est oublier que Cyrus II a libéré les juifs du joug des Babyloniens et les a aidés à retourner dans leur pays. L'Abbé Alain Arbez nous en parle sur dreuz.info

    https://www.dreuz.info/2020/01/13/antithese-antique-aux-ayatollahs-daujourdhui-un-roi-de-perse-ami-disrael/

    Ce Roi est aussi à l'origine d'un cylindre, ou rouleau, qui porte son nom et qui pour l'UNESCO est un des premiers textes à l'origine des droits de l'homme.

    Alors, lorsqu'un journaliste, dont je tairai le nom par charité, vient à écrire que nous devons avoir du respect pour les mollards car la Perse a été une grande civilisation, ça me fait gerber.

  • Le dernier Imédias, émission hebdomadaire à ne jamais manquer car elle analyse tous les mensonges journalistiques vient de sortir, Cette dernière mouture concerne le blasphème à sens unique:

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=6&v=5An9NUDSR_M&feature=emb_logo

    Bien à vous

Les commentaires sont fermés.