07/06/2018

APPELLATION INCONTRÔLÉE

C’est une manie qui nous vient de France. On y a le fétichisme du mot. On change le mot ou on en rajoute un, histoire de montrer que des choses se font. Ainsi, Marine Le Pen n’est plus à la tête du Front National, mais du Rassemblement National, ce qui change tout. Nicolas Hulot n’est pas ministre de l’écologie, il est celui de la transition écologique, ce qui change tout.

Et voilà qu’Anne Emery-Torracinta s’y met aussi. À partir de dorénavant, elle n’est plus à la tête de l’Instruction publique, mais de la Formation et de la Jeunesse, ce qui change tout. Comme dit si bien Madame Roullet sur son propre blog, ‘on donne l’illusion de changer de pratiques sans songer à avoir besoin de les modifier’. On veut changer ce qui était clair pour une appellation pompeuse. L’Instruction publique avait et a toujours pour fonction d’instruire, et elle est publique dans ce sens qu’elle est gratuite et obligatoire. Personnellement, je m’en suis trouvé bien, j’ai appris à lire dès l’école enfantine, j’ai eu au primaire des maîtres admirables, puis au collège, des professeurs ont complété mon instruction, des profs laïcs, je précise, on ne connaissait pas leur religion, s’ils en avaient une. Neutralité idéologique totale.

Cette formulation avec le mot ‘formation’ me paraît suspecte. C’est trop près de formater, on va vous donner le bon format (celui qui fait voter socialiste ?).

Restons-en à ‘instruction’, neutre, qui vient du latin instruere qui dans un de ses sens dit élever, bâtir. Devenu prof moi même, c’est ce qu’avec mes collègues, nous avons voulu faire, non sans quelque réussite puisque nous avons eu parmi nos élèves un conseiller d’État et une conseillère fédérale. Qui dit mieux ?

Alors, vilipendons madame Emery-Torracinta, qui paraît ne plus avoir toutes ses billes.

 


Mieux vaut avoir une tête bien faite qu’une tête bien pleine. (Montaigne)

11:29 | Lien permanent | Commentaires (14) | |  Facebook | | | |

01/06/2018

PROPOS DIVERS

Récemment, un énergumène a tué une personne et en a blessé d’autres au moyen d’un couteau qu’il tenait encore à la main quand il a été abattu par la police. Un journaliste sans doute distrait a parlé de l’assassin présumé. Entendons-nous, la présomption d’innocence est un terme juridique : tant que le verdict de culpabilité n’est pas tombé, un inculpé est présumé innocent. Dans le cas présent, la culpabilité ne faisant aucun doute, il n’était pas un assassin présumé, il était un assassin tout court.

………...………...………...

On est au mois du ramadan, qui n’est pas un jeûne mais un décalage de l’heure des repas. Des musulmans ultra-pieux se demandent s’ils ont droit d’avaler leur salive. Ils en sont là.

………...………...………...

Ce que les emmitouflées musulmanes ne savent pas (en fait elles ne savent pas grand-chose même pas le Coran), c’est qu’en arborant une tunique qui les couvre en noir des pieds à la tête, elles se privent de la bénédiction des rayons du soleil qui leur fournirait l’apport indispensable en vitamine B qui combat l’ostéoporose. C’est elles qui voient.

………...………...………...

Le Pont du Gard, ce joyau de l’architecture romaine, tient le coup depuis deux mille ans, il est plus vieux que l’islam. Vous en connaissez, des ponts construits de nos jours et qui ont deux mille ans ?

………...………...………...

Mais j’y pense, les végans s’autorisent-ils à prendre le taureau par les cornes et aussi à compter les moutons avant de s’endormir ?

………...………...………...

J’ai passé deux mois en clinique et je n’ai que d’éloges pour les soins qui m’ont été prodigués par des infirmiers et -mières connaissant leur métier et le faisant avec le sourire. Toutefois, deux choses m’auront manqué, le verre de vin au repas (on ne sert pas de vin en clinique) et l’ail et l’oignon. Pour respecter cette partie de l’humanité qui a l’ail en horreur, question d’haleine je crois, on ne cuisine pas à l’ail dans les cliniques. C’est regrettable, l’ail étant un aliment sain.

Pour information : deux personnes ayant mangé de l’ail et qui se roulent une pelle ne ressentent aucune répulsion. C’est utile de le savoir.

………...………...………...

Pour ma coda, une devinette. Cet alexandrin surréaliste a sa pertinence :
Qui dort d’oignon repu périt gueux insolvable.

23:24 | Lien permanent | Commentaires (16) | |  Facebook | | | |