ILS ONT ENCORE FRAPPÉ

Imprimer

C’est une nouvelle qui n’a pas fait la une des journaux mais qui n’en est pas moins intéressante :

Oyez : Une mission de véganolâtres est sur le point de partir pour la brousse africaine dans le but de convaincre les lions de passer au tout végétal et de renoncer désormais à tuer des gazelles pour assurer leur nourriture. Le chef de l’expédition ne cache pas les difficultés, de langue particulièrement, les lions ne parlant (rugissant plutôt) qu’un idiome sans grande richesse et un interprète n’a pas pu être trouvé.

Non, je déconne*. J’ai tout inventé. Mais il n’en reste pas moins que les végétaliens passent à l’offensive chaque fois qu’ils le peuvent. Ainsi cette demande faite dans un collège genevois qu’un des repas de la cantine soit végétalien. Cela soutenu par un groupe de professeurs acquis à la cause.

Qu’il faille assurer aux animaux une vie décente et une mort sans souffrance, nous sommes tous d’accord. Que soient punis, dans les abattoirs notamment, ceux qui martyrisent les bêtes destinées à notre subsistance, c’est notre instante exigence. Nous demandons par exemple qu’elles ne soient pas vivantes quand le couteau fatal entre en action. Même si ça doit faire hurler les juifs et les musulmans : atteinte à la liberté religieuse ! Un rite sadique n’a pas droit à cette liberté.

Mais la doctrine végétalienne prend des proportions imbéciles. L’empathie à l’égard des animaux doit avoir ses limites. Certains sont nuisibles et nous devons nous en défendre. Qui voudrait prendre un scorpion comme bête de compagnie. Et ne devons-nous pas nous protéger contre l’anophèle et la mouche tsétsé ? On a vu des humains dévorés par des crocodiles non-végétaliens. Il n’est pas question non plus de laisser proliférer des sangliers destructeurs de récoltes. Il faut se faire à l’idée que la création est l’œuvre d’un bricoleur génial (si on croit à ce truc d’un Créateur) mais qui n’a pas entièrement terminé le travail. Ou si on prend une autre légende, on se dit que Noé aurait bien pu laisser se noyer le couple de rats et celui non moins nuisible de monsieur et madame Morpion.

Les végans ne veulent pas admettre que cette création est cruelle et qu’il y a les mangeurs et les mangés. De sorte qu’ils ne voient pas que le système global ne fonctionne que si on tient compte de certaines données économiques. Certaines terres ne sont pas arables et ne conviennent qu’à l’élevage, donc à la production de lait, beurre et fromage, produits qu’ils refusent de manger.

En fait, le fanatisme végan ne tient pas debout, ils vont en outre en douce chez le pharmacien se fournir en gélules qui les prémunissent contre les carences en vitamines. Tout cela me paraît bien hypocrite. Ces messieurs-dames peuvent continuer leur régime nuisible, grande santé leur fasse, mais on leur demandera de ne pas venir faire de l’agit-prop dans le domaine public. La retenue est de mise.

 


* Ce mot a été employé par le président gaffeur Macron pour insulter les Français. Il devient donc autorisé par tous.

 


Adieu, veau, vache, cochon, couvée (à ce qu’ils disent).

Lien permanent 8 commentaires

Commentaires

  • C'est à se demander si certains ne sont pas des zoophiles en puissance.

  • Excellent billet reflétant le ressenti de nombreux citoyens à l'égard des antispécistes
    Mais qu'on nous laisse manger ce qui nous plait
    a moins que leurs idéologies ne soient qu'un plagia des régimes d'après guerre n'ayant eut que pour seule vraies missions ,l'économie du porte monnaie
    Ou comment mieux faire peur à l'enfant afin que le parent puisse économiser
    Au niveau interdits les médecins n'y allaient pas de mains mortes
    Bonne journée Monsieur Thomann

  • "Qui voudrait prendre un scorpion comme bête de compagnie" Ah ben vous seriez étonné. J'ai tué 8 Androctonus australis dans ma maison de Kaedi (Mauritanie) et je me suis aperçu que ces saloperies se vendaient 800 euros pièce en Europe...
    "Les végans ne veulent pas admettre que cette création est cruelle" Non. La nature n'est ni bonne ni mauvaise. Elle est parfaitement indifférente sur le plan moral humain. La nature n'est pas au garde-à-vous de cette espèce.
    C'est exactement cela que les humains devraient enfin comprendre...

  • Pour compléter le commentaire de Géo sur les scorpions, ce site qui indique les techniques d’élevage chez soi de ces charmantes bestioles. Avec de longues pincettes de modéliste… Peut-être le moyen d’arrondir ses fins de mois.

    In cauda venenum.

    http://scorpius.forum-actif.net/t75-androctonus-australis

  • le commentaire de Géo auquel je m'associe fait suite au remarquable reportage diffusé hier soir sur la TSR
    Le phoques gris devenu cannibale par manque de femelles quitte à les manger ensuite
    Ils pratiquent l'amour vache
    On a vu ce qu'il advenait pour les prêtres qui ne peuvent se marier
    Et à force de théoriciens préférant les théories aux relations sexuelles on est en droit de se poser nombre de questions quand à l'avenir de l'espèce humaine

  • @Gislebert quand on vit et qu'on attire malgré soi les coups tordus des scorpions humains nul besoin d'en acheter ,on est vacciné à vie grâce et surtout à cause de leurs fléches vraies poisons qui frappent là ou cela fait le lus mal et au moment ou personne ne s'y attendra plus
    Alors si en plus faut acheter des ces bestioles qui sans doute elles aussi sont très rancunières non merci , on a donné

  • Et en France "certains" on cru voir le nom d'Allah sur du papier ....WC comme quoi??? C'est incroyable de se manifester de la sorte et que ça!!!! Les végans musulmans font comment pour égorger leurs salades et leurs radis???? Déjà que toutes les cantines en Suisse sont halal!!!

  • Comme le dit un proverbe chinois: Il est plus facile de convaincre le mouton que le lion de devenir végétarien.

Les commentaires sont fermés.