TU DÉFILES, MOI NON PLUS

Imprimer

On ne peut qu’être d’accord avec Pascal Décaillet lorsqu’il fustige les manifestations récentes en termes vifs : ‘la République des manifs, la République des gueulards, la République de la rue, c’est non !’ Et c’est un fait qu’il y a des professionnels de la manif pour qui tous les prétextes sont bons et dont on a l’impression qu’ils s’ennuient à la maison.

Je n’ai défilé qu’une fois dans ma vie et ce n’était pas pour manifester mais pour faire éclater ma joie en mai 1945, à la fin des hostilités en Europe. Nous étions une heureuse multitude mais nous n’avons pas gêné un trafic qui n’existait pas encore. Un ami me dit qu’il manifesterait à la rigueur contre la Migros, qui a bien voulu supprimer les têtes de nègre de son assortiment, mais continue, les salauds, de vendre du blanc battu.

Mais maintenant on défile pour protester, pour montrer qu’on est contre, pour que ça change. Le problème est qu’avec un défilé, rien ne change. On pourrait imaginer une manifestation contre la grêle. Avec des menaces de mort contre les vignerons qui n’arrivent pas à juguler cette attaque du ciel.

Le dernier défilé se veut contre le racisme. Doux Jésus ! On manifeste simplement contre un mot, pas contre la chose. Parce que si on interrogeait les manifestants en leur demandant une définition du racisme, on aurait des réponses commençant par ‘ben, c’est quand...’ et puis après plus rien. Parce que le racisme est difficile à définir. Il y a le racisme simplement verbal. Si on parle des boches, des frouzes, des rosbifs, des ritals, des espingos, des ruskofs (ou popovs) des amerloques, est-on raciste ? Quand une personne me dit qu’elle n’aime pas les Suisses allemands, est-elle raciste ? Quand un policier excédé par l’attitude d’un délinquant laisse échapper l’expression ‘sale bougnoule’, est-ce foncièrement du racisme ?

Disons qu’il y a le racisme bénin, un sobriquet n’a jamais tué personne, tout dépend du ton et il peut des fois devenir une simple impolitesse. Pas plus. Mais plus grave, mais pas encore pendable, c’est de s’en prendre à la couleur de la peau d’une personne. Et ce que les manifestants oublient, c’est que ça va dans les deux sens, et un blanc peut se sentir insulté lorsqu’il se fait traiter de face de craie par un nègre.

Le racisme devient intolérable et donc condamnable lorsqu’il devient brutal et souvent meurtrier, surtout s’il est le résultat d’une doctrine, comme sous le nazisme. Mais je doute que les manifestants se soucient de ces nuances. Je les crois peu instruits socialement, pour dire un peu beaucoup bêtes.


D’où ma coda :
Est-ce que vous lisez des livres ?
Des quoi ?

Lien permanent 10 commentaires

Commentaires

  • Lorsque le racisme inclut la religion, nous pouvons certifier que les cul-bénis et les bénis oui oui ont influencé les politiciens afin de sauver les fables royales et le dieu hibou. Une religion n'est pas une race, d'Ormesson et ses z'amis zombies ont ignoré ce fait.

    Le racisme en fonction de la couleur de peau est une maladie mentale dû à l'ignorance.

    Le racisme en islam est connu mais nos détraqués en Occident laissent faire. Chaque musulman récite à sa guise mais obligatoirement des prières racistes et ce, plusieurs fois par jour. Tout va bien Mme la Marquise. Un non musulman ne peut épouser une musulmane, c'est normal selon les zinzins de la croyance et les zôôtres. Quand on est con, on est con et c'est pour toute la vie....

  • Il existe une nouvelle forme de racisme, le racisme de "la pensée unique". Celui qui n y adhère pas est bani de la société des "bien pensants". On est tous le "nègre" de quelqu'un.

  • Toutes ces manifs sont non seulement noyautées par les frères musulmans mais organisées par des racistes, les vrais racistes, Churchill l'avait annoncé il y a plus de 70 ans :

    "Les fascistes de demain s'appelleront eux-mêmes antifascistes" !

  • Regardez bien la vidéo ci-dessous, et vous verrez ce que signifie le terme raciste !

    Si un blanc avait été filmé en faisant la même chose à une vielle femme noire, ce serait un scandale international, ça c'est passé il y a 3 ou 4 jours et l'auteur en liberté a été condamné à 103 reprises et libéré par les démocrates de l'état de New-York :

    https://disrn.com/news/man-pushes-over-92-year-old-woman-in-nyc-attack

  • Elle s'appelle Rachid, l'ordure sur la vidéo !

    Concernant ces manifs antiflics, ne pas chercher trop loin, il s'agit simplement d'une tentative des frères musulmans d'affaiblir les polices !

    Rien d'autre !

    D'ailleurs dans ces manifs, il y a plus de musulmans et femmes voilées que de noirs !

  • https://twitter.com/i/status/1272871942106886146 je remets la vidéo de Corto plus directe, elle résume bien la haine de ces saloperies.

  • La Chine vend les organes “halals” de certains prisonniers musulmans à de riches clients du Golfe

  • Mes honorables commentateurs voudront bien cesser de nous recommander des sites en donnant une identité qui commence par https suivi d'une trentaine ou plus de chiffres et de signes qui découragent les meilleures volontés.
    Vous voulez me faire écouter la symphonie avec choeurs, vous me dites de cliquer sur Beethoven Neuvième et j'y accède tout de suite. Pas besoin de chiffres cabalistiques. A bon entendeur...

  • Encore faut-il pour cela que certains de vos commentateurs aient des opinions forgées ailleurs que sur des sites internet. Ils les glanent, les ingurgitent et puis ils les dégorgent.

  • Le problème, Mr Thomann, est qu'il n'est pas possible de faire des liens hypertextes pour diriger vers une vidéo ou un site.

Les commentaires sont fermés.