CLUSTER

Imprimer

J’ai encore entendu ce mot hier soir et ça m’énèèèèrve pas possible. Alors avis impérieux à tous les journalistes (presse orale ou écrite) vendus à l’ennemi :
On ne dit pas cluster de contagion, on doit dire foyer de contagion.
C’est quoi, cet anglicisme à deux balles ? Le mot foyer s’employait dans ce sens avant que vous ne soyez nés. Essayez de grandir. Et de vous cultiver un peu.

Lien permanent 7 commentaires

Commentaires

  • 100 % en phase avec votre colère mesurée. Ajoutons tous ces tarés faisant des liaisons débiles, déformant ainsi la langue française en la rendant plus difficile à apprendre et comprendre pour les étrangers. Sans oublier l'écriture inclusive de ces mêmes tarés, bref, il y a des coups de pieds au C.. qui se perdent....

  • " Et de vous cultiver un peu." Autant demander à un singe de parler chinois. Il semble que l'inculture soit un des premiers critères de sélection des jeunes journalistes. Sinon cela devient des concurrents, et on est déjà en ce qui concerne les médias officiels dans une armée mexicaine : plus de généraux que de soldats. Ils sont tous chefs à la RSR, TSR ou je ne sais quel acronyme, ils changent tout le temps...

  • C'est "définitivement" un vrai "challenge" que de vouloir protéger notre langue contre les anglicismes "eksetera" qui la "déciment".

  • Le français fout le camp, eh oui. Comme toutes les civilisations, dirait Valery, et ça commence par la langue. Cicéron le puriste s'en plaignait déjà, et à son époque on n'était pas encore au déclin de Rome. Alain REY doit se retourner dans sa tombe.

    Mais il n'y a pas que l'intrusion médiatique des anglicismes. Ecoutez une fois Marlène Schiappa. Les "éléments de langage" sont sa spécialité, c'en est ridicule. Par exemple, elle ne dit pas "Demain nous pourrons..." mais "Demain nous serons en capacité de...". Elle est incapable de dire: "L'Etat ne peut pas tout faire" mais "Nous n'avons nullement vocation à tout faire".

    Finalement, on aime bien le français de notre Ueli Maurer national.

  • Comme le dit Zemmour, faites leurs avaler le mot et ils avaleront le contenu !

    Toute la manoeuvre organisée en COLLABORATION avec quelques linguistes pseudo-lacaniens (encore j'utilise le terme "pseudo"), consiste à saturer les cerveaux, enfin, ce qu'il en reste !

    Donc, l'introduction de nouveau terme ne fait que commencer, leur unique intention au travers de ce genre de maneouvre est de contrôler la communication, déjà les romains faisaient la même chose et l'église utilisait le latin !

  • Corto tu as raison. Pendant des siècles les croyants ont écouté et chanté en latin sans en comprendre un seul mot. L'air plus que la chanson.....

  • Selon le dictionnaire anglais-français de chez Larousse, le sens premier de "cluster" est, entre autres, grappe (de fruits) ou régime (de dattes, de bananes).
    Dès lors, je n'envisagerai plus ce mot que dans le sens suivant : boire au bistro un délicieux jus fermenté de clusters de raisin, en regardant mes convives faire de même, et flûte au corona!

Les commentaires sont fermés.