JE DIS TOUT

Imprimer

C’est ma traduction de ‘coming out’. J’évite les anglicismes, je passe mes week-ends à trouver des équivalents.

Alors voici :

Je suis né garçon, et blanc en plus, avec les attributs que cela comporte. Je n’ai jamais voulu devenir une fille. Plus tard, j’ai toujours fait la chose avec des personnes du sexe opposé au mien, lesquelles étaient consentantes. Je n’ai donc jamais violé personne. Marié, je n’ai jamais commis d’adultère. Je n’ai jamais tenu un homme par la main. Je ne m’en suis jamais pris à des petits garçons ni à des fillettes. L’inceste m’était inconnu.

Or en lisant tout ce qui s’écrit de nos jours sur les pratiques sexuelles, sur tout ce qui est désormais non seulement permis mais recommandé, toutes les riches possibilités, coprophagie, zoophilie, qui s’offrent au baiseur moderne, alors au vu de ce que j’expose ci-dessus, je me pose cette question angoissée : ÉTAIS-JE PERVERS ? Dites-moi que je me trompe.

Et pour ma coda une citation d’un certain marquis de la Vieuville à peine osée :
Je lève mon verre au beau sexe des deux hémisphères. Et moi je bois aux deux hémisphères du beau sexe.

Lien permanent 11 commentaires

Commentaires

  • Mâle, blanc, hétéro: aujourd’hui vous êtes foutu. . Du temps de la jeunesse -éternelle - de l’ami Thomann, c’était la joie.

  • "Mâle, blanc, hétéro: aujourd’hui vous êtes foutu."

    Foutu? Pas du tout sauf effectivement selon la progagande des médias mondialo-gauchistes financés par le grand capital dont le but est de semer le chaos en montant les homos contre les hétéros, le femmes contre les hommes, les noirs contre les blancs, bref toutes les minorités contre la majorité, et ce dans le but de créer ensuite un état mondial dictatorial dirigeant des personnes sans racines ni patrie qui ne seront plus que des consommateurs serviles et manipulables, et qui n'auront même plus droit à la propriété privée, comme l'indique clairement l'Agenda 2030 du Forum économique de Davos:

    "Vous ne posséderez rien et vous serez heureux"

    Il suffit de voir cette vidéo officielle du forum Klaus Schwab:

    https://www.youtube.com/watch?v=DQ__NQmk7FE

    et pour ouvrir les yeux, lisez surtout ce qui suit:

    https://www.anguillesousroche.com/futur/vous-ne-possederez-rien-et-vous-serez-heureux/

  • "J’évite les anglicismes, je passe mes week-ends à trouver des équivalents."
    Malheureusement il faut savoir l'anglais pour éviter certains, et même de nombreux, anglicismes. Ou du moins connaître très bien le français et ses nuances.
    Les deux sont rarement le cas, même en France, hélas. Le nombre de phrases qui ne font pas sens du tout que l'on doit entendre dans les traductions de documentaires de la BBC, notamment, est désespérant.

  • Ca fait des dizaines d'années que je me pose cette question: "Les homosexuels ne peuvent se reproduire, pourquoi sont-ils plus nombreux chaque année? " J'ai toujours aimé les femmes, jamais eu les cheveux longs, jamais ressembler à une femme, bref, je me sens normal.

    "Marié je n'ai jamais commis l'adultère" Je me suis souvent trompé de femme, ce n'est pas un adultère, je ne suis pas pervers, à chaque fois nous étions deux et d'accord. Je ne crois plus depuis longtemps au modèle socio-cul de la judéo-chrétienté. Bon, j'ai toujours la même bague, alors..........

  • Inexact. Pas d’augmentation. Statistiquement dans une population donnée, le pourcentage hétéro/non hétéro est toujours assez stable. C’est la publicité et la politisation des minorités sexuelles qui donnent l’impression qu’elles vont petit à petit remplacer la binarité hétéro.

  • Macherel, vous avez peut-être raison. C'est comme la pédophilie dans les églises et les temples.........

  • "Etais-je pervers ?"
    Tout de suite les gros mots.
    Je ne vois pas le rapport entre un type qui correspond à la norme d'une époque et la perversion.
    Et surtout, pourquoi l'imparfait ? Si vous l'étiez, vous l'êtes vraisemblablement encore.
    A moins que...

  • "Je ne vois pas le rapport entre un type qui correspond à la norme d'une époque et la perversion."

    Sauf que, si vous ne l'aviez pas compris c'est du sarcasme, Pierre, et contrairement à ce que vous semblez croire, l'homosexualité n'est pas du tout la norme de notre époque, c'est seulement une propagande outrancière qui veut nous forcer à y croire, propagande qui cherche même à laver le cerveau de nos enfants pour les faire douter de leur genre.

    Un exemple: la fameux test "Gender Unicorn" ou "Licorne du genre" auquel nombre de petits américains sont soumis à l'école (grâce à la gauche woke soutenue par Bidon 1er) et dont voici une traduction sur un site de .... L'Union Européenne".

    https://unicorn.mrtino.eu/

  • Vous ne parlez pas d'onanisme, ce qui nous éloigne, bien entendu, du sujet de l'écriture.
    Vous faites bien de vous exposez autant, des fois que vous nous cachiez quelques pratiques que vous garderiez secrètement.
    Nous pourrions aussi parler de la fellation et de la sodomie, pratiques condamnables dans certains états américains.
    Si vous nous parliez de vos fantasmes ?

  • Monsieur Thomann s'attaque de manière sarcastique à l'inversion des valeurs généralisée qui gangrène nos sociétés occidentales et ce dans tous les domaines. Cette inversion des valeurs, caractéristique des révolutions dites de couleur, est orchestrée dans les hautes sphères. Alors ne faites pas semblant de ne pas comprendre en postant des remarques déplacés.

  • Et à propos, ce soir, vous allez regarder le match Kosovo contre Afrique ?

Les commentaires sont fermés.