APOSTATS ? NON, IMPOSTEURS.

Imprimer

Bien sûr qu’il serait de notre devoir humanitaire de recevoir tous les Afghans de la création fuyant un régime de cinglés. Mais il faudrait qu’ils adoptassent les usages de chez nous, qu’ils s’en tinssent à des actions compatibles avec le vivre ensemble tant prôné, qu’ils ne nous imposassent pas leur religion délétère et totalitaire.

Or, c’est rarement le cas. Les Afghans, en majorité des hommes, arrivent en Occident avec un islam pur et dur dans leur musette, avec un opinel qui peut toujours servir. Dans le palmarès des gorges tranchées, ils sont bons premiers. Tenez, un épisode tout chaud repéré ce jour même 14 septembre sur le site précieux ‘les observateurs’ : en Allemagne, un Afghan de 63 ans tue sa femme de 28 ans en lui tranchant la gorge. Elle l’avait peut-être mérité, en oubliant de lui servir à boire, en lui servant le couscous pas assez chaud, en ayant mis son voile n’importe comment. Il n’en pouvait plus de ces fréquentes négligences, mettez-vous à sa place.

Notez qu’il y a aussi des Allemands de souche qui assassinent. Cela avait été montré dans l’admirable film de Fritz Lang ‘M le maudit’ (1931) bien avant que les Afghans viennent y mettre leur touche exotique. Même qu’il s’agissait chez Lang d’un tueur en série, inspiré d’un fait réel. Il faut se faire une raison, l’homme est un tueur comme beaucoup d’animaux d’ailleurs. Le lion, l’araignée, le requin, la plupart des oiseaux.

Sauf que, pour toutes sortes de raisons, la plupart d’entre nous ne tuent pas. Je ne pense pas qu’il y ait disons parmi mes commentateurs un seul qui aurait le surin facile. Même si je hérisse le poil chez certains, je n’ai pas reçu de menaces de mort. Ce qui ne fut pas le cas de la jeune Mila, qui du haut de ses seize ans a osé critiquer l’islam en des termes crus. Elle est depuis sous protection policière.

C’est le problème avec l’islam, il doit être au-dessus de toute critique puisqu’il nous a été donné par Dieu lui-même connu en l’occurrence sous le nom d’Allah. Se méfier des imitations. Et parmi ses défenseurs les plus farouches figurent justement les Afghans. On ne nous fera pas croire que ces messieurs ont abjuré leur religion de voyous misogynes en passant nos frontières.

La plupart de ces ‘réfugiés’ sont des hommes qui n’ont pourtant rien à craindre puisque dans leur pays ils tiennent le haut du pavé. Si on devait accueillir quelqu’un, ça serait bel et bien des Afghanes que le régime taliban a de nouveau reléguées au statut de soumises intégrales. Pour elles, plus de tenues normales, seule est acceptée la tenue grillagée bleue, plus d’école, plus de sortie sans escorte mâle, plus de travail. Sur ce dernier point on aboutit à ce paradoxe : l’interdiction de travailler touche également le corps médical ; or une femme malade ne saurait être soignée par un médecin homme, donc elle ne pourra pas être soignée du tout. Elle mourra donc et c’est le dernier souci des talibans.


Pour ma coda, une suggestion :
Voir (ou revoir, mon cas) le film bouleversant de Fritz Lang. Vous cliquez sur https)/ekvm`$n3*2@lnü^sv&1°t, pardon sur M le maudit et il vous sera servi tout chaud.
Lien permanent 8 commentaires

Commentaires

  • Votre bon sens ne vaudra pas cher face aux idéologies bobos et autres qui se mirent dans le miroir narcissique de leurs angélisme.

  • Remercions les ta-Libans, (référence à la libanisation de l'Occident) Chacun a comme référence l'éducation islamique l'école coranique, la Ligue arabe, l'université El Ahar; tout cela permet d'appliquer le coran, la sunna et les hadiths en adorant un pédosanguinaire. Ca évite pour certains de s'informer sur ce concept ignoble pervers mysogine mortifère, sont -ils des agnostiques musulmans? Certains évoquent le coran de la Mecque et celui de Médine. Le coran permet à chaque musulman endormi de se réveiller islamiste. Mais islamiste c'est islam?

  • En 1931, soit 2 ans avant le basculement de son pays dans le nazisme et alors que la SA et la SS étaient déjà en pleine activité purificatrice, le grand Fritz Lang sort ce film mythique. Certes inspiré d’un criminel de droit commun, c’est une allégorie du nazisme qui monte, dans une Allemagne qui lui ouvre largement ses bras. Lang partira pour la Californie, comme tant d’autres artistes allemands, autrichiens, hongrois, tchèques. Quelques années plus tard, un des plus solides alliés de Hitler sera le grand mufti de Jérusalem, al-Husseini, qui s’installera à Berlin et qui fondera les divisions SS musulmanes Hanshar basées en Croatie.

  • Merci pour ces réflexions pleines de bon sens.
    Les images dans les portables de migrants afghans et répertoriées par le ministère polonais de l'Intérieur ont de quoi nous alarmer quant à l'équilibre psychique et sexuel d'un certain nombre d'entre eux.
    https://twitter.com/patrick_edery/status/1443458212980830208

  • Il y aura un débat Zemmour - Onfray le 4 octobre sur Cnews. Visible ensuite sur YouTube. Avis aux amateurs.

  • ""Il y aura un débat Zemmour - Onfray le 4 octobre sur Cnews. Visible ensuite sur YouTube.""

    Deux souverainistes haut de gamme, un excellent débat éclairant comme il y a eu dans le passé. Il faut s'attendre comme à l'habitude, aux mensonges aux déformations des propos de la part des anti français et des autres.

    Les migrants sont en général des hommes, oui, ce sont les envoyés d'allah et de mahomet pour conquérir le monde y compris en passant par le sexe. Que faire? Interdire l'islam incompatible avec l'Occident contrairement à ce que nous racontent les ignorants, les bobos, les affairistes, les soudoyés, les obligés, les collabos et les autres aux croyances débiles du paradis et de l'enfer. C'est comme pour le climat, le monde ne s'en remettra qu'à certaines conditions: le courage et l'amour de la Liberté.

  • A propos du combat de coqs mentionné, je soumets ces propos:

    "La psychopathie peut être caractérisée comme une tendance à la fois à la domination et à la froideur... Les psychopathes sont enclins à la colère et à l’irritation et sont prêts à exploiter les autres. Ils sont arrogants, manipulateurs, cyniques, exhibitionnistes, à la recherche de sensations, machiavéliques, vindicatifs et intéressés uniquement par leurs propres gains ... ils exigent de l’amour et la reconnaissance sociale et se considèrent comme très dignes et importants, mais n’offrent ni amour ni reconnaissance en retour, car ils considèrent les autres comme indignes et insignifiants. Ce comportement est clairement conforme à l’essence de la psychopathie telle qu’elle est communément décrite."

    Martha Stout, "The Sociopath Next Door".

Les commentaires sont fermés.