Le blog d'André Thomann - Page 3

  • LA MORT D’UN VIEILLARD

    Imprimer

    Belmondo était un de ces monstres sacrés comme le cinéma nous en fournit, quelquefois avec une scène culte. Raimu (la Pomponette) Arletty (atmosphère) Jean Gabin (j’en veux pas, de tes pipes de pédales, j’fume que la galuche). Aussi Danielle Darrieux, aussi célèbre à l’époque que Brigitte Bardot. Ou encore Pierre Renoir, dont le père était déjà célèbre pour son propre compte.

    Mais pas seulement en France. L’Angleterre nous a donné Laurence Olivier. La Suède Greta Garbo, puis ensuite la lumineuse Ingrid Bergman. L’Allemagne Erich von Stroheim et naturellement Marlène Dietrich. Et puis il y a eu notre Ursula Andress, la belle Bernoise. L’Amérique n’était naturellement pas avare de mondialement connus, Pour n’en citer que deux, Marilyn Monroe et, comment s’appelait-il déjà, ah, ça me revient Charlie Chaplin.

    Il était de ce calibre-là, Bebel. Un physique tout de suite reconnaissable, un sourire franc et massif et à ce qu’on croit savoir une vie privée irréprochable : pas de fraude fiscale (ça ce serait su !), pas de violences au civil, pas de conversion à l’islam, pas de plainte d’un homme ou d’une femme pour agression sexuelle, bref une vie qui méritait amplement les funérailles nationales qu’un État soucieux de sa propre image lui a accordées.

    Dans la liasse des hommages à l’acteur disparu, il y a celui d’Alain Delon, auteur d’un superlatif qui fera date : il s’est dit ‘anéanti’. Joli coup pour faire parler de lui. Sauf qu’on peut lui faire remarquer que la mort paisible d’un ami (sa famille dixit) à un âge tout de même respectable peut causer une tristesse compréhensible mais pas l’anéantissement. Sacré Delon, toujours friand du vocabulaire qui fait mouche. En plus, il n’était pas aux obsèques, il n’a pas eu la force. Il est un grand sensible.

    Pendant ce temps, Macron se lèche les babines : voyez ce que je fais des ouvriers de la culture française qui d’ailleurs n’existe pas. Vite un drapeau tricolore sur ce cercueil. Je veux que ça ait de la gueule. Ne me remerciez pas mais votez pour moi l’an prochain.


    Pour ma coda, une citation de Macron justement : Moi je !

    Lien permanent 8 commentaires
  • TOUS CES MATCHES

    Imprimer

    Il y avait d’abord eu ce PSG Reims, où le monde entier était en haleine. Les Inuits étaient dans l’impatience, en Nouvelle-Guinée la fièvre montait, en Zambie flottait le drapeau français, à Tokyo, les Japonais étaient devant leur petit écran à des pas d’heures, tout indiquait l’évènement mondial comme la presse française nous l’avait annoncé.

    Maintenant on attend le match du siècle qui va éclipser le premier, je prédis un vif succès pour Algérie-Maroc, un match que tout le monde voudra voir, les Bleus algériens contre la Mannschaft marocaine. Les attaquants algériens sont dangereux, la défense marocaine doit s’attendre à des attaques difficiles à contenir. Enfin on verra. En attendant, l’Algérie a rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc, le monde retient son souffle. Je retiens le mien. Remarquez que jusqu’à présent, je croyais qu’à part le passeport, Algériens et Marocains, c’était kif kif moricaud, qu’ils étaient les uns les autres des Maghrébins, des habitants du Maghreb, du pays du Couchant selon la vision arabe des choses. Et qu’ils étaient arabes et musulmans, donc selon le Coran incapables d’inimitié. Attendons que l’arbitre, sans doute américain ou français siffle le début de la partie.

    Mais il n’y a pas que le foot en sport, il y a aussi l’athlétisme, dont la course. Celle à la Présidence par exemple. Là il faut avoir le jarret solide. Contrairement à ce qui court sur piste cendrée ou au marathon, ici il n’y a pas de favori, généralement un Éthiopien qui gagne à tous les coups. Pas de favori donc mais un mêle indescriptible qui fait penser au rugby, autre sport. On ne voit personne gagner, fût-ce d’une courte poitrine. Pourtant la France a eu au cours des époques des pointures qui si elles ne sont pas devenues présidents ont su montrer une envergure remarquable, des Colbert, des Vauban, et à notre époque des Clemenceau, des Mendès France.

    En tant que Suisse, je ne saurais vous donner les noms des candidats illustres dans leur quartier, vous les trouverez sur les sites français. Une exception toutefois, parce qu’il est le sommet de l’arrogance et de l’incompétence : madame Hidalgo. Sous le règne de cette princesse-maire, Paris n’a jamais été aussi insalubre, aussi sale, aussi dangereuse. Ce qu’elle veut donc, c’est de faire de la France entière le même dépotoir et le même coupe-gorge. Dieu préserve la France de cette calamité.

    Pour ma coda, je vous propose un récit de voyage :
    Pendant que ça gronde à Paris et dans d’autres villes françaises, le jeune Macron est allé se royaumer en Irak puis plus près de nous à Marseille où il a tenu quelques discours qui feront date, comme toujours.

    Lien permanent 24 commentaires
  • QUELQUES OS À RONGER

    Imprimer

    Lu dans un journal suisse : dans des villes plus rurales… Fallait la trouver celle-là. Reste plus à ce journaliste inventif qu’à trouver les campagnes urbaines. Il devrait y arriver.

    cul-de-lampe3.jpg

    Autre perle : le président tunisien cherche à évincer la corruption. Avec un patron soucieux de bon français, ce journaliste risque de se faire supprimer.

    cul-de-lampe3.jpg

    Des activistes (?) ont manifesté récemment à Berne contre les banques qui investissent dans les énergies fossiles. Sont pas venus en voiture ou en scooter, j’espère.

    cul-de-lampe3.jpg

    Encore un combat pour les féministes : les matadors, c’est uniquement des hommes*.

    cul-de-lampe3.jpg

    Autre chose : devant mon immeuble il y a eu des travaux, marteau-piqueur, piocheur, ouvrier maniant le ciment, poseur de tuyaux. Que des hommes.

    cul-de-lampe3.jpg

    À Saint-Étienne du Rouvray, un prêtre catholique a été assassiné dans son église. Ça doit être un coup des protestants. Sont capables de tout.

    cul-de-lampe3.jpg

    Biden nomme un musulman comme ambassadeur de la liberté religieuse. Comme on dit en anglais : the right man in the right place.

    cul-de-lampe3.jpg

    Pour être dans le poliment correct nouvelle formule, dans le métro londonien, les annonces de retard ou de suppression de trains ne commenceront plus par ‘ladies and gentlemen’. Bah, pour ce qui reste de gentlemen. Et de ladies !

    cul-de-lampe3.jpg

    Les instituts du savoir en Amérique comptent parmi les plus prestigieux : Caltech, Harvard, MIT. Mais l’intelligentsia des USA peut aussi aligner un certain nombre de fieffés imbéciles. Par exemple ceux d’une association de médecins qui demandent que le sexe des nouveaux-nés ne soit plus mentionné sur le bulletin de naissance. Le bébé pourra, après ses areus initiaux décider lui-même s’il sera fille ou garçon. Un indéniable progrès.

    cul-de-lampe3.jpg

    Lors d’un match Nice-Marseille, des supporters ont envahi le terrain et se sont foutus sur la gueule. C’était ma rubrique ‘les joies du sport’.

    cul-de-lampe3.jpg

    On nous signale que Ronaldo va quitter le Juventus et a signé à Manchester City. J’entends déjà des incultes demander ‘c’est qui ce Ronaldo?’ Ils sauront que je ne réponds pas à ce genre de question.
    .
    .
    .
    .
    _______________________

    * Je retire ça. On me signale qu’il y a aussi des matadors femmes, des tueuses donc, matar en espagnol, c’est tuer. L’égalité est en marche.

    Lien permanent 12 commentaires